Maintenir à domicile les seniors en perte d’autonomie grâce au viager solidaire

Maintenir à domicile les seniors en perte d’autonomie grâce au viager solidaire

Récemment apparu, le concept de viager solidaire semble faire de nombreux émules. En effet, il s’agit d’un dispositif à la fois original, mais qui devrait ravir les personnes âgées les plus modestes, qui n’ont pas la possibilité de se payer des chambres en établissements spécialisés.

C’est de Lyon donc que vient cette idée, lancée par la coopérative Les 3 Colonnes. L’ambition affichée est alors claire, aider les seniors en situation plus ou moins difficile à passer leurs vieux jours dans de meilleures conditions.

Mode de fonctionnement du viager solidaire

Tout d’abord, il faut savoir qu’acheter un bien en viager est une méthode utilisée par de nombreux particuliers dans le but d’acquérir un logement pour pas cher. C’est aussi une stratégie employée par des investisseurs avec pour objectifs de réaliser des profits.

Dans le cas d’une transaction en viager solidaire, l’aspect économique est largement laissé de côté, car c’est le côté humain qui prime. Ici, c’est une coopérative qui se charge d’acquérir la maison ou l’appartement.

Celle-ci s’assure ainsi que les rentes sont versées de manière transparente, sans faire de spéculation sur le décès du précédent propriétaire. Le capital que ce dernier recevra régulièrement pourra alors lui servir pour financer une assistance à domicile.

➡️ À lire aussi :   PER : Prenez en main votre épargne retraite en suivant ces conseils

Par ailleurs, une fois que la coopérative récupère le bien, elle ne la mettra pas sur le marché à un prix très élevé. Au contraire, elle privilégiera les repreneurs de type bailleurs sociaux ou collectivités. L’objectif est vraiment de ne faire aucune plus-value. C’est donc la solidarité avec les catégories de la population les plus vulnérables qui doit primer.

Des critères d’éligibilité simple à remplir

Des critères d’éligibilité simple à remplir

Pour pouvoir profiter des avantages de la vente en viager solidaire, les seniors n’ont pas besoin de remplir des critères compliqués. En effet, la Société coopérative d’intérêt collectif Les 3 Colonnes, à l’initiative du projet, préconise uniquement d’avoir plus de 75 ans et d’être évidemment propriétaire du bien. Le niveau de revenus ainsi que l’état de santé du bénéficiaire seront pris en compte pour calculer la rente.

L’État lui-même avait montré un intérêt plutôt favorable à ce système. C’est un concept qui est en train de se développer dans plusieurs régions de l’Hexagone. De plus, plusieurs donateurs ont apporté leur contribution en injectant des fonds via une campagne de crowdfunding.

➡️ À lire aussi :   Compte épargne logement : est-ce réellement une bonne idée ?

Une somme totale de 3,3 millions d’euros avait été récoltée dans ce sens. Une potentielle alternative donc à l’internement en EHPAD alors que le nombre de seniors en perte d’autonomie devrait passer à 2,2 millions d’ici 2050.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles