Immobilier

Ma Prime Rénov 2024 : nouveaux critères et budget accru pour la rénovation énergétique

Ma Prime Rénov 2024 nouveaux critères et budget accru pour la rénovation énergétique

MaPrimeRénov, la subvention destinée aux financements des travaux de rénovation a été reconduite en 2024, par contre les critères d’éligibilité sont durcis. Ainsi, certains projets pourraient être éliminés de la précédente liste.

Une réforme prévue au début de l’année 2024

Les foyers qui prévoient d’effectuer des travaux de rénovation doivent être attentifs à ce changement concernant les conditions pour bénéficier de MaPrimeRenov. En effet, les critères d’éligibilité seront renforcés à partir du mois de janvier 2024.

Afin d’espérer recevoir cette prime, les ménages doivent prévoir de grands travaux de rénovation pour l’année prochaine. Cela signifie que les travaux d’isolation ne suffiront plus pour percevoir cette subvention. Ainsi, il va falloir envisager des chantiers plus importants, soit au moins 2 types d’isolation. Évidemment, le budget sera plus conséquent.

Cette réforme sera aussi marquée par un ajustement des plafonds des revenus des personnes souhaitant bénéficier de MaPrimeRénov en 2024. Voici les montants annuels prévus selon la composition du foyer :

  • Un couple : 35 000 euros
  • Un foyer de 4 personnes : 63 235 euros

Tandis qu’en Ile-de-France, le plafond est plus important, soit 82 839 euros. Cependant, la prise en charge peut atteindre 90 % des travaux. Ce seuil bénéficiera plus particulièrement pour les ménages ayant des revenus modestes, c’est-à-dire une somme maximale de 70 000 euros.

➡️ À lire aussi :   Découvrez comment faire baisser la taxe immobilière qui touche plus de 34 millions de contribuables

Ainsi, cette réforme de l’aide MaPrimeRénov  2024 profitera surtout aux Français qui sont propriétaires de passoires thermiques et qui envisagent des travaux de grande envergure qui impliquent au moins 2 types de rénovation.

MaPrimeRénov  2024, encourager le passage vers les énergies renouvelables

À partir du 1er janvier 2024, le nouveau dispositif MaPrimeRenov » Décarbonation entrera en vigueur. Cela dit, il y aura une revalorisation des aides pour la mise en place de système de chauffage utilisant de l’énergie renouvelable, c’est-à-dire :

  • 1 000 euros de plus pour une pompe à chaleur air/eau
  • 2 000 euros supplémentaires pour un modèle géothermique

Ainsi, MaPrimeRénov  Décarbonation est beaucoup plus axé vers des solutions plus écologiques. Ces mesures visent principalement à inciter à une transition énergétique plus durable qui commence dans tous les ménages.

Quoi qu’il en soit, le durcissement des conditions d’accessibilité a des conséquences notables auprès des foyers qui prévoient des travaux plus modestes. En effet, ce dispositif ne permettra pas de financer les chantiers en mono geste. C’est-à-dire qu’il faudra réaliser de plus gros travaux. Pourtant, ce projet ne sera pas envisageable pour les Français ayant un budget serré.

➡️ À lire aussi :   Voici les critères à respecter pour être éligible à la location d’un logement via le dispositif Pinel

Quelques conseils pour optimiser la demande de MaPrimeRénov  2024

Avant de prévoir les travaux à effectuer, il est primordial de vérifier l’éligibilité du logement, celui-ci doit être une résidence principale qui a été construite depuis plus d’une quinzaine d’années.

La réalisation d’un DPE ou Diagnostic de Performance Energétique est aussi incontournable afin d’évaluer les performances du bien.

Dans l’étape suivante, il faut se prémunir de tous les documents essentiels pour former le dossier de demande, ceci inclut les devis, le DPE, etc. Entrer en contact avec un conseilleur MaPrimeRénov  pour être accompagné dans toutes les démarches.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.