Louer un bien immobilier en tant que sénior comment sécuriser votre recherche de location et éviter les pièges

Louer un bien immobilier en tant que sénior : comment sécuriser votre recherche de location et éviter les pièges ?

Trouver un logement en location qui répond entièrement à ses besoins n’est pas un jeu d’enfant. Entre la préparation des dossiers et la recherche de garant, la tâche se complique pour les seniors. Nous avons écrit cet article pour vous donner quelques astuces pour éviter les différents pièges et par la même occasion sécuriser votre recherche. Focus !

Déterminer préalablement tous les critères

Louer un bien immobilier en tant que sénior est un véritable défi. Pour rendre cette étape plus sereine, vous devez définir tous les éléments que vous recherchez pour votre confort. Cela inclut généralement la superficie, l’étage, la localisation, etc. Ensuite, réfléchissez à vos besoins futurs. Pour cela, vous pouvez par exemple privilégier les maisons faciles d’accès de plain-pied.

Eviter les arnaques

Au vu de la pluralité des annonces immobilières, il est devenu assez compliqué pour les seniors de s’y retrouver. Certaines d’entre elles ont tout simplement été mises en avant pour parvenir à usurper l’identité des personnes âgées. Pour déjouer les arnaques, vérifiez toujours l’identité de l’agent immobilier.

Ensuite, portez votre attention sur le prix. Un tarif largement inférieur au prix du marché peut vous mettre une puce à l’oreille.

Comment constituer un dossier locatif ?

Pour éviter d’être pris au dépourvu lors du contrat de bail, il est recommandé de réunir préalablement les dossiers suivants : une copie d’une pièce d’identité et du dernier avis d’imposition, un justificatif de pensions ou de retraites perçues durant les trois derniers mois et vos trois dernières quittances de loyer.

➡️ À lire aussi :   Solutions logement senior : trouver l'habitat adapté à votre vie

Grâce à ces documents, le bailleur peut évaluer votre capacité locative. Celui-ci exige toutefois un garant si votre ressource financière est inférieure à deux ou trois fois le montant du loyer.

Trouver un garant

Pour vous simplifier la tâche, il est toujours préférable de convaincre un proche, qu’il s’agisse d’un ami ou d’un membre de la famille. Vous devez toutefois vous assurer que votre garant dispose d’un revenu largement suffisant pour couvrir son loyer et le vôtre.

Mais pas seulement ! Il doit être dans une situation stable : fonctionnaire, retraité, CDI ou indépendant. Il est important qu’il perçoive au moins 4 fois votre loyer.

Le paiement du loyer et les aides associées

Le paiement d’un loyer peut se faire de différentes manières : chèque, ou virement bancaire. Dans tous les cas, sachez que vous pouvez bénéficier de nombreuses aides financières destinées à la location telles que l’allocation de logement familiale, l’aide personnalisée au logement ou APL, un dispositif d’aide venant de la caisse d’allocations familiales. Tout cela a été pensé pour alléger vos dépenses.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles