épargne

Livret d’épargne : Comment obtenir un rendement de 6% avec le LEP ?

Imaginez un livret d’épargne qui vous offre un taux de rémunération de 6 %, soit bien plus que la plupart des autres produits d’épargne disponibles sur le marché. Cela semble trop beau pour être vrai, n’est-ce pas ? Pourtant, ce produit existe bel et bien : il s’agit du Livret d’Épargne Populaire (LEP). Mais attention, tout le monde ne peut pas ouvrir un LEP. Alors, qui sont ces privilégiés qui peuvent bénéficier de ce taux exceptionnel ? Quels sont les critères à remplir pour pouvoir prétendre à l’ouverture d’un LEP ? Restez avec nous pour découvrir les réponses à ces questions intrigantes.

Taux de rémunération du LEP

Le Livret d’Épargne Populaire (LEP) est un produit d’épargne réglementé destiné aux foyers fiscaux à revenus modestes. En août 2023, le taux d’intérêt annuel du LEP a connu une augmentation significative pour atteindre 6%. Cette hausse s’explique par l’inflation croissante et place le LEP comme un placement très attractif, offrant un rendement deux fois supérieur à celui des autres livrets réglementés tels que le livret A ou le livret de développement durable et solidaire (LDDS), dont les taux sont fixés à 3%.

Un autre avantage majeur du LEP réside dans sa fiscalité. En effet, les intérêts générés par ce livret sont totalement défiscalisés. Cela signifie que les épargnants ne sont soumis ni à l’impôt sur le revenu, ni aux prélèvements sociaux sur les gains réalisés grâce à leur LEP. Malgré ces atouts, le LEP reste encore méconnu de nombreux Français éligibles. Selon la Banque de France, sur environ 15 millions de personnes pouvant prétendre à ce type de livret, seuls 9 millions ont effectivement ouvert un LEP.

➡️ À lire aussi :   Comment booster votre épargne grâce aux livrets et placements bancaires

Conditions d’éligibilité pour ouvrir un LEP

Pour être éligible à l’ouverture d’un Livret d’Épargne Populaire (LEP) en 2023, plusieurs critères doivent être respectés. Tout d’abord, il est nécessaire d’être majeur et de ne plus être rattaché au foyer fiscal de ses parents. Ensuite, le demandeur doit être domicilié fiscalement en France.

Le critère le plus important concerne le revenu fiscal de référence. Pour pouvoir ouvrir un LEP, ce dernier doit être inférieur à un certain plafond fixé par l’État. Ce plafond varie en fonction du quotient familial et de la zone géographique (métropole ou outre-mer).

Pour prouver son éligibilité, le demandeur doit fournir à sa banque un avis d’imposition à 0 €. C’est ce document qui atteste que le revenu fiscal de référence du demandeur est bien inférieur au plafond requis.

Il est important de noter que chaque année, le titulaire du LEP doit justifier qu’il remplit toujours les conditions d’éligibilité. Si ce n’est pas le cas, le LEP peut être clôturé par la banque.

Enfin, il faut savoir qu’un seul LEP peut être ouvert par contribuable. Toutefois, dans le cas d’un couple marié ou pacsé soumis à imposition commune, deux LEP peuvent être ouverts.

Plafonds de revenus et de dépôts pour le LEP

Pour être éligible à l’ouverture d’un Livret d’Épargne Populaire (LEP) en 2023, il est essentiel de respecter certains plafonds de revenus fiscaux. Ces derniers sont déterminés en fonction du quotient familial et varient selon que vous résidez en métropole ou en outre-mer.

➡️ À lire aussi :   Voici comment booster sa retraite avec le PER !

En métropole, par exemple, un foyer fiscal avec une part ne doit pas dépasser un revenu de 21 393 €. Ce plafond augmente progressivement avec le nombre de parts dans le foyer, atteignant 55 677 € pour un foyer avec quatre parts. Pour chaque demi-part supplémentaire, un montant de 5 714 € est ajouté au plafond.

En outre-mer, les plafonds sont plus élevés. Par exemple, pour un foyer fiscal avec une part en Guadeloupe, Martinique ou Réunion, le revenu ne doit pas dépasser 25 316 €. En Guyane, ce plafond est de 26 466 € et à Mayotte, il s’élève à 39 665 €. Comme en métropole, ces plafonds augmentent avec le nombre de parts dans le foyer.

Concernant les dépôts sur le LEP, un versement initial minimum de 30 € est requis à l’ouverture du livret. Par la suite, les dépôts et retraits sont libres, sans frais, à condition que le solde du livret reste positif. Le plafond de dépôt est fixé à 10 000 € à partir du 1er octobre 2023 (7 700 € avant cette date), hors intérêts capitalisés. Ainsi, le montant total d’un LEP peut dépasser ce plafond une fois les intérêts pris en compte.

Il est important de noter qu’un seul LEP peut être ouvert par contribuable. Cependant, pour un couple marié ou pacsé soumis à imposition commune, deux LEP peuvent être ouverts.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles