Revalorisation du barème de l’impôt en 2023, quelles conséquences

L’impôt va baisser en 2023, vous êtes potentiellement concerné !

En tant que contribuable, vous devriez savoir que le barème de l’impôt sera revalorisé en 2023. Quelles sont les conséquences de cette revalorisation ?

Zoom sur le nouveau barème de l’impôt en 2023

Pour faire face à une inflation galopante, le gouvernement prévoit de revaloriser le barème de l’impôt sur le revenu en 2023. La revalorisation devrait s’établir à 5,4 % correspondant à la hausse des prix à la consommation actuellement. Notons que l’inflation impacte à la fois le pouvoir d’achat des français, mais aussi le taux d’imposition des contribuables.

Déjà inscrite dans le projet de loi de finances pour 2023, cette revalorisation du barème progressif de l’IR varie en fonction de l’inflation.

Voici un petit tableau récapitulatif du barème applicable pour l’imposition de vos revenus en 2022 :

Revenus 2022 (pour 1 part de quotient familial) Taux d’imposition
Inférieur à 10 777€ 0 %
De 10 777€ à 27 478€ 11 %
De 27 478€ à 78 570€ 30 %
De 78 570€ à 168 994€ 41 %
Dépassant les 168 994€ 45 %

Les seuils et limites indexées sur le barème fiscal vont également évoluer avec cette revalorisation. La déduction forfaitaire de 10 %, applicable sur les salaires imposables de 2022, devrait être comprise entre 472€ et 13 522€, contre 448€ et 12 829 € auparavant. L’abattement de 10 % applicables sur les pensions de retraite devrait progresser à 422€/personne au minimum jusqu’à 4 123€/foyer au maximum, contre 400€ et 3 912€ en 2021.

➡️ À lire aussi :   Planification successorale : jusqu’à 100 000 euros en matière immobilière

En ce qui concerne la pension alimentaire versée à un enfant majeur, le plafond de déduction passera également à 6 368€, contre 6 042€ auparavant, soit une hausse de 5,4 %.

Quelles sont les conséquences de cette revalorisation du barème de l’impôt en 2023 ?

Les conséquences de cette revalorisation du barème de l’IR sont évidentes. Il s’agit notamment de réductions d’impôts (variables). Les baisses d’impôts possibles en 2023 ne concernent que certains contribuables. Vous pouvez en bénéficier si vos revenus de 2022 ont progressé moins vite que l’inflation. En raison, la part de vos revenus soumise aux tranches basses du barème progressif sera plus importante.

Bercy a déjà donné ses projections concernant ces baisses d’impôts prévues pour 2023 :

  • Un célibataire percevant un salaire mensuel de 3 000 € devrait payer environ 330€ d’impôt de moins en 2023.
  • Un couple avec 2 enfants touchant 5 000€/mois devrait payer environ 190€ d’impôt de moins en 2023.
  • Un couple aisé de 100 000€ de revenus annuels devrait payer près de 660€ d’impôt de moins l’an prochain.
  • Notons que le seuil permettant de profiter d’une réduction de taux de prélèvement à la source va être allégé de 10 % à 5 %, en vertu du projet de loi de finances pour 2023.
➡️ À lire aussi :   Booster son pouvoir d’achat grâce à ces avantages fiscaux accessibles

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles