Les stratégies à connaître pour gagner des points pour votre retraite complémentaire

Les stratégies à connaître pour gagner des points pour votre retraite complémentaire

Les salariés du secteur privé bénéficient de la retraite complémentaire du régime Agirc-Arrco. La somme qui vous est attribuée peut arriver jusqu’à la moitié de votre retraite de base. Il existe d’ailleurs quelques stratégies non négligeables vous permettant de gagner des points supplémentaires. Focus !

Retraite complémentaire : le calcul des points

Lors de votre période active, vous devez cotiser pour valider des trimestres pour votre retraite de base. Mais, avec la retraite complémentaire, la cotisation donne lieu à des points. Pour calculer le nombre de ces derniers, il faudra multiplier le salaire brut annuel par le taux de cotisation divisé par la valeur d’achat du point.

Les différents points cumulés pendant des années détermineront le montant de votre retraite complémentaire. Si vous n’êtes pas très adepte de calcul, vous pouvez vérifier vos points sur votre relevé de carrière accessible depuis le site de l’Agirc-Arrco ou de l’info-retraite. Lorsque vous consultez le document, checkez chaque détail.

En cas d’anomalie, comme une baisse des points d’une année à l’autre, vous avez la possibilité de contacter directement votre caisse complémentaire qui vous donnera des explications. Et au besoin, elle réalisera une rectification.

Obtenir des points pour la retraite complémentaire : les stratégies à adopter

Dans certains cas, vous avez droit à des points sans avoir cotisé. Et ce, même si vous avez arrêté temporairement ou réduit votre activité. Bien sûr, il faudra remplir certaines conditions :

  • Si vous avez bénéficié d’une indemnité de chômage, cela vous permet de gagner des points. Ces derniers sont calculés selon le nombre de jours indemnisés ainsi que votre salaire journalier de référence. Idem s’il s’agit d’un chômage partiel de plus de la 60ème heure.
  • Il se peut également que vous ayez interrompu votre travail en cas d’invalidité, d’arrêt maladie, d’accident de travail ou de congé de maternité. Des points vous sont alloués sur la base de ceux qui vous ont été concédés l’année précédente, sans que vous ayez à apporter une contribution de votre part.
➡️ À lire aussi :   Jean-Pierre Darroussin révèle le montant surprenant de sa retraite, bien plus qu'on pourrait le croire

En revanche, durant certaines périodes de cessation comme la solidarité familiale, la présence parentale, le congé parental et autres, vous obtenez des points uniquement si un accord de l’entreprise stipule le maintien des cotisations, et ce, peu importe, si vous cotisez ou non.

Le cas des surcotes de pension et des majorations

Suite à la naissance ou l’adoption d’un enfant, vous bénéficiez de trimestres supplémentaires au régime de base. Mais, ce n’est pas le cas pour l’Agirc-Arrco. Néanmoins, vous encaissez aussi une majoration si vous avez élevé trois enfants au minimum.

Vous recevez également une majoration provisoire de 5% de votre retraite complémentaire sur chaque enfant à charge. Et ce, jusqu’à ses 18 ans ou 25 ans s’ils poursuivent encore des études. Une majoration peut être accordée si l’invalidité de votre enfant est établie avant ses 21 ans.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles