Les seniors face à la recherche d’emploi

Les seniors face à la recherche d’emploi

Avec l’avènement de la réforme des retraites en France, le sujet de la place des seniors sur le marché du travail et dans les entreprises revient sur le devant de la scène. Quels sont les obstacles rencontrés par les seniors dans leur recherche d’emploi ? Comment améliorer leurs conditions ? Glassdoor a tenté de répondre à ces questions avec une étude détaillée.

Les freins rencontrés par les seniors pour trouver un emploi

Selon une enquête menée par Glassdoor, 40 % des plus de 55 ans éprouvent des difficultés à trouver un poste qui correspond à leur niveau d’expérience et de compétences. Cela est particulièrement problématique alors que l’espérance de vie augmente et donc que cette génération sera amenée à travailler plus longtemps. En outre, 26 % ont du mal à obtenir une réponse à leurs candidatures.

Par ailleurs, 34 % des sondés rencontrent des difficultés pour trouver un poste dont le salaire s’adapte au coût de la vie. 30 % sont préoccupés par leur potentiel de rémunération, qu’ils trouvent difficile à évaluer. Enfin, 28 % ne connaissent pas le salaire exact associé aux postes pour lesquels ils postulent.

Les seniors connaissent leur valeur : quid des entreprises ?

Une autre étude de Glassdoor a montré que 82 % des plus de 55 ans considèrent mériter une augmentation. D’après eux, 59 % des conjoints et des simples collègues font preuve de biais inconscients, ce qui peut expliquer pourquoi les seniors se sentent souvent invisibles et sous-estimés dans leur milieu professionnel. Pourtant, non seulement les seniors ont hâte de travailler et ont l’esprit ouvert quant à leurs perspectives d’avenir, mais ils apportent également une grande valeur ajoutée à leur poste grâce à leur longue expérience et à leurs qualités intrinsèques.

➡️ À lire aussi :   Notification de retraite : son rôle et comment l'obtenir ?

Un chômage des cadres seniors toujours plus important

Fin juin 2022, 102 000 cadres seniors se trouvaient sans emploi. Comparativement, 485 000 demandeurs d’emploi cadres étaient recensés à la même période. Plus alarmant encore, 11 % des cadres seniors inscrits à Pôle Emploi percevaient le Revenu de solidarité active.

Ces chiffres démontrent clairement que les seniors font face à de graves difficultés pour trouver un poste stable et qui correspond à leur niveau d’expérience. À Wattrelos, lors d’un job dating destiné aux seniors, Frédéric (51 ans) passait des dizaines d’entretiens par mois sans succès : « Je postule, mais les entreprises n’ont rien pour moi, apparemment. Faut envoyer au moins 100 CV pour avoir une réponse positive ! ».

Pour Éric (57 ans), après un grave accident survenu dans son ancienne entreprise, il est devenu impossible de trouver un emploi stable : « J’ai été licencié pour inaptitude. Depuis ce temps-là, c’est un peu la galère. C’est bien beau de prendre des gens de 20 ou 30 ans, mais après, une fois qu’ils ont des maladies ou ceci cela, on les jette comme des malpropres ».

L’Apec souligne l’importance d’améliorer les conditions des seniors

Face à ces observations, l’Association pour l’emploi des cadres (Apec) insiste sur la nécessité de « changer le regard et les pratiques sur les seniors ». Ces derniers représentent un vivier de compétences indispensable dans un contexte de fortes tensions de recrutement et sont pourtant constamment sous-estimés et négligés.

Les solutions envisagées

Les solutions envisagées

La formation continue

Les seniors doivent rester actifs et informés des nouvelles technologies pour réussir à intégrer un milieu professionnel modernisé. La formation continue leur permet de se former aux outils technologiques et aux techniques de communication adaptés à la situation actuelle.

➡️ À lire aussi :   Retraite et retraite anticipée, quel est l'age légal de départ ?

Re-qualification professionnelle

Cette solution permet aux seniors de reprendre leurs études ou d’acquérir de nouvelles compétences pour s’adapter à un nouveau métier plus tard dans leur carrière. Les seniors peuvent ainsi garder un rythme de travail qui convient à leur âge et à leurs capacités.

Mise en place d’une politique de valorisation des seniors

Dans un souci d’égalité des chances, les entreprises sont incitées à adopter une politique spéciale adaptée aux personnes âgées afin de les encourager à rechercher un emploi.

Innovation sociale

Les entreprises peuvent mettre en place des partenariats avec des associations et des organismes spécialisés, afin de favoriser l’intégration des seniors sur le marché du travail. Par exemple, en organisant des formations spécifiques ou des mentorships, les seniors auront la possibilité de mettre à profit leurs compétences acquises, et de développer de nouvelles connaissances.

Alors que la population française vieillit, il est impératif de trouver des solutions pour soutenir les seniors sur le marché du travail. Il est essentiel de reconnaître la valeur et l’expérience qu’ils peuvent apporter aux entreprises et de les accompagner dans leur recherche d’emploi.

Les formations continues, la re-qualification professionnelle, une politique de valorisation des seniors et l’innovation sociale seront probablement des clefs pour améliorer la situation des seniors et leur permettre de trouver un emploi adapté à leurs besoins.

Sources

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles