Les mutuelles sont trop chères ! Voici comment choisir une mutuelle

Les mutuelles sont trop chères ! Voici comment choisir une mutuelle

Il n’est pas toujours facile de trouver une mutuelle santé pas chère. Les tarifs deviennent de plus en plus inaccessibles chez certains organismes. De quoi décourager les personnes qui en ont besoin. Pour éviter les mauvaises surprises, voici comment bien choisir une mutuelle !

Bien vérifier les garanties proposées

Une mutuelle santé serait incomplète sans les différentes garanties incluses. Elles varient en fonction de trois éléments :

  • Votre situation personnelle
  • Votre situation professionnelle
  • Vos besoins en santé

La vie d’une personne (physique) se déroule en différentes étapes. Et sa situation personnelle peut changer selon les évènements rencontrés : naissance d’un enfant, déménagement, changement de compte bancaire, divorce, décès d’un proche, etc.

Votre situation professionnelle constitue un critère important à prendre en considération. Elle influe énormément sur les garanties proposées par un organisme de mutuelle santé. Elles peuvent être plus larges pour les salariés titulaires du statut cadre par rapport à celles d’un chômeur ou d’un jeune actif qui vient d’obtenir son premier emploi.

Peu importe votre situation personnelle et professionnelle, choisissez votre mutuelle selon vos besoins en santé. Si vous êtes un senior, vous aurez sûrement besoin de soins optiques et dentaires. Il serait donc plus judicieux de souscrire une mutuelle couvrant les dépenses qui y sont associées.

➡️ À lire aussi :   Quelles garanties choisir avec une mutuelle santé senior ?

Bien vérifier les garanties proposées par la mutuelle santé

Les garanties incluses dans votre mutuelle doivent couvrir l’ensemble des soins courants y compris les soins d’hospitalisation. Les seniors en ont besoin, surtout à l’approche de l’âge de départ à la retraite. Les plus jeunes, les collégiens par exemple, se tourneront vers une mutuelle proposant des garanties couvrant les soins d’orthodontie.

Vérifier et comparer le montant des cotisations

Logiquement, une mutuelle santé n’est pas gratuite. Des cotisations sont imposées par l’organisme de mutuelle. Elles peuvent être plus élevées que prévu. D’où la nécessité de comparer le prix des cotisations avant de souscrire à une mutuelle. Définissez en premier lieu votre budget. Assurez-vous que les cotisations soient bien adaptées.

Notons que le montant des cotisations d’une mutuelle santé n’est pas fixe. Concrètement, son prix est déterminé en fonction des garanties incluses. Plus il y en a, plus le prix sera élevé. SI vous avez de gros besoins en mutuelle, le prix des cotisations sera automatiquement conséquent.

En général, le prix moyen d’une mutuelle santé oscille entre 350 € et 1 200 € par an. En comparant différentes offres, vous trouverez peut-être des mutuelles moins chères selon vos propres critères.

N’hésitez pas à utiliser un comparateur en ligne pour accélérer les recherches.

Prendre connaissance des délais de carence et des délais de remboursement

Dans le cadre de la souscription d’une mutuelle santé, il y a toujours des délais de carence à prendre en compte. Prenez le temps de bien vérifier ces délais, car ils sont importants.

Pour mémoire, le délai de carence correspond à la période durant laquelle vos garanties ne s’appliquent pas. Elle concerne en particulier les postes de dépenses plus chers à l’instar des prothèses et appareillages dentaires. Idem pour les prothèses auditives.

Le délai de carence d’une mutuelle est aussi appelé délai ou clause de stage, ou encore délai d’attente selon votre mutuelle. Il oscille généralement entre 9 et 12 mois, surtout pour les garanties plus conséquentes. Normalement, ces délais de carence s’affichent toujours sur chaque descriptif d’une offre (récente).

En ce qui concerne les délais de remboursement, ils font également partie des critères de sélection à prendre en considération. Il est indéniable que la plupart des mutuelles pratiquent le tiers payant. L’objectif étant d’éviter l’avance de frais. Malgré cela, il existe des garanties qui nécessitent une avance de frais.

Les soins remboursés par la Sécurité sociale peuvent entraîner des dépassements d’honoraires, surtout dans le cadre d’une intervention chirurgicale. Le remboursement des dépassements auprès de votre mutuelle n’est possible qu’après le remboursement effectué par l’Assurance Maladie. C’est pourquoi il faut s’assurer que les délais de remboursement d’une mutuelle santé ne soient pas trop longs.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles