Microcrédit-personnel

Les ménages exclus du système bancaire classique peuvent prétendre au microcrédit personnel

C’est très décevant d’être exclu du système bancaire classique, surtout quand on a un projet urgent. La solution : le microcrédit personnel ou le microcrédit social. Plus de détails dans notre rubrique !

Les ménages exclus du système bancaire classique peuvent-ils vraiment bénéficier du microcrédit personnel ?

À défaut de ressources financières suffisantes, votre banquier ne peut plus vous accorder de crédit à la consommation. Ne désespérez pas, il existe sûrement une solution pour financer votre projet en dehors du système bancaire classique. C’est notamment le cas du microcrédit personnel.

Lancé en 2005, le microcrédit personnel s’adresse particulièrement aux ménages exclus du crédit bancaire classique. Vous pouvez en bénéficier à condition de disposer d’une bonne capacité de remboursement. Aussi, votre projet doit favoriser votre insertion sociale ou professionnelle. L’organisme sollicité ne vous imposera aucune condition de revenus.

 

Le microcrédit personnel est généralement accessible aux :

  • Jeunes (actifs).
  • Demandeurs d’emploi.
  • Intérimaires.
  • Salariés en contrat à durée déterminée (CDD).
  • Bénéficiaires de minima sociaux.
  • Personnes âgées à faibles ressources.

En somme, le microcrédit personnel s’apparente à un prêt avec un taux d’intérêt à rembourser.

Quelles sont les possibilités offertes par le microcrédit personnel ?

Le microcrédit personnel offre plusieurs possibilités. Il permet en effet de financer un certain nombre de biens ou services favorisant l’insertion sociale ou professionnelle. Voici donc quelques exemples de projets éligibles au microcrédit personnel :

  • L’acquisition ou la réparation d’une voiture.
  • Le permis de conduire.
  • L’achat d’un appareil électroménager de première nécessité (un réfrigérateur, par exemple).
  • L’achat d’un ordinateur (pour travailler).
  • Des soins de santé mal remboursés (soins dentaires, lunettes, etc.).
  • Une formation professionnelle.

Les projets financés par le microcrédit personnel sont spécifiques. Malheureusement, il ne permet pas de rembourser des dettes (découverts bancaires, impayés, etc.). Le microcrédit social ne couvre pas vos besoins en trésorerie pour vos charges courantes. Idem pour les projets de création ou de développement d’entreprise. Ne le confondez surtout pas avec le microcrédit professionnel !

Vers qui se tourner pour obtenir un microcrédit personnel ?

En remplissant les conditions d’attribution du microcrédit personnel, vous pouvez en bénéficier. La première étape consiste à se rapprocher d’un réseau d’accompagnement social. Votre projet fera l’objet d’un audit en vue de déterminer votre capacité de remboursement. Votre dossier sera ensuite présenté à une banque agréée par le Fonds de cohésion sociale.

Vous pouvez recourir à un organisme intermédiaire comme les règles de quartier, les Centres commerciaux d’action sociale (CCAS), les maisons pour l’emploi, les Missions locales, les associations de solidarité, les associations familiales ou encore les associations spécialisées.

Bon à savoir : le montant du microcrédit personnel oscille entre 300 € et 8 000 €. La durée de remboursement s’établit entre 6 mois et 7 ans, en vertu du décret publié le 06/02/2022. Le microcrédit social, quant à lui, dégage un taux d’intérêt de 1,5 % à 4 %.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles