Famille et Société

Les jeunes parents bénéficieront d’un nouveau congé familial en 2025

Les jeunes parents bénéficieront d'un nouveau congé familial en 2025

Un nouveau congé familial verra le jour en 2025. Cette fois-ci, ce sont les jeunes parents qui sont visés par cette mesure. Voici tout ce qu’il faut en retenir !

Un nouveau congé familial prévu pour les jeunes parents en 2025

Aurore Bergé, ministre des Solidarités et des Familles, avait déjà annoncé publiquement la création en 2025 d’un nouveau droit pour les familles. Il s’agit en l’occurrence d’un nouveau congé dédié aux jeunes parents. De quoi leur permettre de s’occuper de leur bébé tout en bénéficiant d’une indemnité plus avantageuse.


En 2025, les jeunes parents ainsi compléter le congé parental par un congé familial. Ils pourront prendre ce nouveau congé ensemble ou bien le partager équitablement. L’indemnisation mensuelle associée à ce droit, quant à elle, serait plus avantageuse par rapport à celle du congé parental (+430 €/mois).

Pour mémoire, la durée du congé parental est de 1 an (renouvelable). En décidant de se partager ce droit, les parents pourront en profiter jusqu’à 3 ans. D’après Aurore Bergé, « un grand nombre de parents décident de ne pas prendre de congé de maternité ou de paternité pour des raisons financières ».

➡️ À lire aussi :   Comment installer un contrôle parental efficace sur le smartphone de votre enfant ?

Logiquement, l’arrivé d’un bébé entraine mécaniquement des dépenses supplémentaires. N’oublions pas que les revenus des ménages ont beaucoup chuté cette année. Il devient donc plus difficile de gérer le budget consacré au nouveau-né. Sans oublier les soins de santé essentiels au développement du bébé (vaccination, par exemple). Il faut plus de temps pour gérer tout cela.

Rappelons que la Sécurité sociale prend en charge les frais d’hospitalisation ainsi que le suivi médical au cours des 30 jours suivant la naissance d’un bébé. A l’issue de cette période, les consultations médicales auprès du pédiatre sont remboursées à hauteur de 70 %.

L’essentiel à savoir sur ce nouveau droit pour les familles

Bien entendu, le congé parental restera en vigueur même après la mise en place de ce nouveau congé. Les deux droits pourront coexister. Cependant, la ministre des Solidarités et des Familles précise que la durée du congé familial pourrait être plus courte.

La ministre des Solidarités et des Familles détaille « Après le congé maternité et le congé paternité, les parents auront droit chacun à un congé familial, qu’ils pourront prendre en même temps ou l’un après l’autre, à temps plein ou à temps partiel ».

La création de ce nouveau droit répond à un objectif précis : encourager les jeunes parents à prendre un congé familial en plus du congé parental. La ministre des Solidarités et des Familles s’est déjà rapproché des organisations syndicales et patronales afin de recueillir leurs avis concernant la réforme du congé parental.

➡️ À lire aussi :   La prime de Noël 2023 arrive : voici quand et comment vous la percevrez

Pour rappel, le congé parental a été créé initialement en 1977. Depuis lors, ce droit avait fait l’objet de plusieurs réformes. Il prévoit un arrêt de travail de 3 ans selon l’âge de l’enfant. Sous la présidence Hollande en 2014, cette durée avait été limitée à 2 ans. L’indemnité avait aussi diminuée. Mais les choses vont changer en 2025 avec l’arrivée du nouveau droit énoncé précédemment.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.