Les dessous du recrutement pourquoi les seniors peinent à être embauchés

Les dessous du recrutement : pourquoi les seniors peinent à être embauchés ?

Malgré les recrutements en masse dans de nombreuses entreprises, certaines catégories d’âge ont du mal à trouver leur place : les seniors. Malheureusement, ils sont souvent écartés par les employeurs. Une discrimination qui persiste d’ailleurs depuis plusieurs années. Nous vous expliquerons dans cet article les raisons pour lesquelles les seniors peinent à être embauchés et les stratégies potentielles pour les aider à surmonter cette situation.

Recrutement : pourquoi les seniors sont souvent mis de côté ?

Une enquête a révélé des résultats inquiétants concernant les freins au recrutement des seniors. De manière générale, la réticence vient de la direction. Si près de 45% des recruteurs avouent qu’ils misent toujours sur les candidats les plus jeunes, 32% assument clairement le fait qu’ils ne prennent pas en considération les candidatures des séniors sur demande de la direction.

Les chiffres sont encore plus importants chez les DRH. Pour preuve, près de 68% écartent les seniors et 75% privilégient les plus jeunes. Certains individus interrogés expliquent que la rémunération des seniors peut constituer un blocage pour les recruteurs.

Les chiffres récoltés et les avis de certaines personnes semblent toutefois assez contradictoires. La raison ? Une grande partie d’entre eux admettent que l’importance de l’expérience des seniors peut être considérée comme un atout indéniable pour l’entreprise. Leur présence leur permettra aussi d’évoluer dans un nouvel environnement.  

➡️ À lire aussi :   Une augmentation alarmante des suicides chez les seniors en France

Les limites des seniors

Même si recruter les seniors apporte de la valeur ajoutée à une entreprise, les personnes enquêtées ont tenu toutefois à expliquer leur désintérêt pour ce type de profil :

  • Les seniors ont une difficulté à comprendre réellement les attentes des jeunes talents ainsi que leurs process de travail ;
  • 74% des RH et 63% des recruteurs se soucient de la capacité des personnes âgées à s’adapter aux innovations et aux évolutions technologiques. Or, cela est souvent dû au manque d’accompagnement.

La solution ? Il devrait au moins y avoir des outils pour rendre le maintien ou le recrutement des seniors on ne peut plus simple.

Quelles sont les stratégies à adopter pour aider les seniors au recrutement ?

Pour aider au recrutement des seniors, il serait préférable de commencer par leur proposer des sessions de formation. Une technique efficace puisqu’elle met les personnes de plus de 55 ans sur un piédestal. Ces dernières profiteront alors de cette occasion pour partager leur savoir-faire et leurs expériences aux juniors.

L’instauration de missions ponctuelles serait également une meilleure alternative. Ainsi, les seniors peuvent travailler pendant des durées déterminées. Autrement, il est possible de leur suggérer un travail à temps partiel pour une retraite progressive.

➡️ À lire aussi :   France Travail met tout en œuvre pour trouver de l'emploi aux séniors

Certains avis semblent encore plus prometteurs, puisqu’ils sont pour l’ajustement du salaire des seniors en fin de carrière. 

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles