Actualités des séniors

Le temps passe plus vite pour les personnes âgées ? Un mythe ou une réalité expliquée

Le temps passe plus vite pour les personnes âgées  Un mythe ou une réalité expliquée

Étant enfant, on avait l’impression qu’il fallait attendre une éternité avant le prochain anniversaire ou les fêtes de Noël. En vieillissant, nous avons ce ressenti que le temps est passé à une vitesse d’éclair. Alors, qu’est-ce qui pourrait expliquer ce phénomène ?

Le dérèglement de l’horloge interne

Au fur et à mesure qu’on vieillit, l’organisme devient plus sensible au manque d’exposition au soleil qui entraîne une perturbation de l’horloge interne. Ce phénomène provoque alors une modification du cycle de la veille et du sommeil, c’est-à-dire la perception directe du temps.

Afin de soutenir cette thèse, il y a eu des expérimentations menées sous terre, plus particulièrement à l’intérieur d’une grotte. Cette étude scientifique a permis de souligner que passer une période prolongée dans l’ombre entraîne une perte des repères temporels ainsi qu’une mauvaise synchronisation du sommeil.

D’un autre côté, l’organisme et le cerveau sont aussi plus sensibles à l’insuffisance de sommeil. L’envie de dormir s’intensifie pendant la journée avec l’âge et nous avons tendance à succomber. Pourtant, ces petites sommes donnent l’impression que la journée est passée très vite.

Les périodes qui s’enchaînent et qui se ressemblent

Une journée classique peut paraître passer plus lentement pour une personne âgée comme pour un enfant. Mais en faisant le bilan d’un mois ou une d’une année, alors l’adulte aura l’impression que la période passe beaucoup plus vite.

➡️ À lire aussi :   EHPAD : Comment l’État pourrait couvrir une partie de vos coûts d’hébergement ?

Ceci peut s’expliquer par le fait que le quotidien de la personne âgée est quasiment le même depuis qu’elle est à la retraite, cela signifie que celle-ci se souvient moins des évènements qui se sont produits dans le passé.

C’est-à-dire que lorsque les jours, les semaines et les années se ressemblent, le cerveau a tendance à regrouper ensemble ces périodes. Ainsi, ce sont les nouvelles expériences qui permettent de les rendre différents afin qu’ils se distinguent dans l’esprit. Ceci pourrait être la solution pour essayer de ralentir le temps.

Le phénomène du vieillissement cognitif

Il y a eu de nombreuses études scientifiques menées sur le sujet depuis 1970. Ces travaux avaient pour objectif de comprendre ce phénomène. Parmi les hypothèses les plus engageantes, c’est le vieillissement cognitif. Ceci dit, la rapidité d’exécution est affectée avec l’âge qui évolue.

C’est-à-dire que les capacités de réflexion et d’action ralentissent avec le temps. Selon les explications scientifiques, c’est la myéline qui en est la cause. Il s’agit de cette substance blanchâtre qui assure la protection des neurones. Au fil d’année, celle-ci perd en efficacité et ceci influe négativement sur la circulation au niveau de l’influx nerveux.

Par conséquent, la réalisation de toutes les tâches nécessite plus de temps que d’habitude. De ce fait, la quantité totale d’opérations pouvant être effectuées chaque jour est donc réduite. C’est-à-dire que lorsqu’on jette un œil à notre planning, on se rend compte qu’on n’arrive plus à atteindre le quota habituel. C’est à ce moment que nous avons l’impression que le temps passe plus vite.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.