Le prix des carburants flambe, qu’elles en sont les raisons 

Le prix des carburants flambe, qu’elles en sont les raisons ?

Les Français qui possèdent un véhicule ressentent aujourd’hui particulièrement les effets de l’inflation sur leur portefeuille. En effet, les prix à la pompe du carburant n’ont cessé de croître depuis maintenant un certain temps. C’est un phénomène qui fait grincer des dents et qui impacte considérablement le pouvoir d’achat des consommateurs. Plusieurs raisons peuvent expliquer cette hausse perpétuelle. Voici quelques éclaircissements à ce sujet.

Les taxes en grande partie mises en cause

En début d’année 2022, les tarifs du SP 95 – E10 était fixé à 1,68 le litre et 1,59 € pour le Gasoil, des sommets qui n’avaient jamais été atteints depuis des années. Plusieurs facteurs peuvent alors être mis en cause, mais ce sont les taxes qui pèsent le plus dans ces prix. En effet, il en existe trois différentes sortes :

  • La TICPE ou taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques ;
  • La TVA prélevée sur le La TICPE ;
  • La TVA sur le carburant en lui-même.

Une part versée à l’État qui représente quand même 50 à 60 % des montants qui sont affichés par les distributeurs.

Les différentes tensions à travers le monde

Assurément, les conflits et les différentes tensions qui persistent dans le monde entier continuent d’avoir des retombées néfastes sur l’économie de notre planète. La guerre en Ukraine est particulièrement concernée. Par effet de domino causé par les sanctions contre la Russie ou la coupe des approvisionnements de gaz et autres produits raffinés par cette dernière, le prix du pétrole tend évidemment à monter. À cela s’ajoutent les problèmes qui ont été rencontrés au Kazakhstan par exemple et les problèmes persistants des pays du Golfe.

➡️ À lire aussi :   Votre compteur Linky clignote-t-il en orange ? Attention, cela pourrait alourdir votre facture d'électricité

La question de l’offre et de la demande

Le phénomène incontournable de l’offre et de la demande y est aussi pour quelque chose. Les besoins des consommateurs ont été considérablement stimulés à l’heure de la relance économique. Pourtant, les principales compagnies pétrolières ont besoin de limiter les sorties pour pouvoir respecter les contrats en cours, sous peine de subir des pénalités.

Les marges non concernées

Souvent, les automobilistes ont tendance à croire que les distributeurs prennent des marges exorbitantes. Pourtant, ce n’est pas réellement un argument valable pouvant expliquer la hausse des prix. Des réglementations existent à cet effet, au niveau national et européen, pour éviter toute dérive. Par exemple, les supermarchés ne prennent pas plus de 2 % par litre, sur une année.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles