Investissement & Epargne

Le LEP avec 6% de rendement rémunère deux fois plus que le Livret A, qui peut en profiter ?

Le LEP avec 6% de rendement rémunère deux fois plus que le Livret A, qui peut en profiter

Le livret d’épargne populaire ou le LEP est un dispositif sûr pour les épargnants, non seulement grâce à son taux d’intérêt attractif, mais aussi avec une exonération d’impôt sur les intérêts. Au vu de l’inflation actuelle, il figure parmi les placements les plus intéressants. Avec 6% de rendement, il rémunère deux fois plus que le Livret A et séduit bon nombre d’investisseurs. Mais, qui peut réellement en profiter ?

LEP : taux de rendement en hausse par rapport au Livret A

Alors que l’accès au Livret A est plus simple que celui du LEP, investir dans ce dernier est désormais plus avantageux. En effet, depuis le début février 2023, le LEP propose un rendement de 6%, soit deux fois plus élevé que le premier qui est de seulement 3%. Cela est dû principalement au fait que son taux est indexé sur l’inflation. De quoi permettre de « préserver le pouvoir d’achat des épargnants », souligne la directrice générale adjointe des Statistiques et des Études Internationales Marie-Laure Barut-Etherington.

Aussi, il est important de rappeler que le plafond du Livret d’épargne populaire est passé de 7 700 à 10 000 euros en octobre. Face à cela, des millions de titulaires du placement ont ajouté jusqu’à près de 2 300 euros à leur capital pour jouir d’un meilleur taux du marché. Cela leur permettra d’ailleurs de profiter d’un intérêt de 490,5 euros nets d’impôt dans la nuit du 31 décembre au 1 er janvier 2024.

➡️ À lire aussi :   L'investissement en Private Equity devient accessible et c'est une bonne nouvelle

Investir dans le LEP : les conditions d’éligibilités

Depuis la création du LEP en 1982 jusqu’à ce jour, il est destiné aux ménages aux revenus les plus modestes. Actuellement, près de 18 millions de Français y sont éligibles, d’après la Direction générale des finances publiques ou la DGFiP. Malheureusement, compte tenu de la règle d’éligibilité qui reste assez floue pour certains épargnants, seulement 10 millions d’individus sont détenteurs de ce type d’épargne.

Si vous souhaitez devenir bénéficiaire d’un LEP, il faudra remplir certaines conditions de ressources. Vous devrez vous assurer que votre RFR ou votre revenu fiscal de référence pour les deux années précédentes (2021 (avis de taxation de 2022) ou 2022 (basé sur l’avis d’imposition de 2023)) est de moins de 21 393 euros pour une personne et 32 818 euros pour un couple pacsé ou marié.

Concrètement, si vos revenus de 2021 et de 2022 étaient sous le plafond et qu’actuellement ils dépassent le seuil, vous pouvez sans problème procéder à l’ouverture d’un LEP. Cette raison explique pourquoi Marie-Laure Barut-Etherington vous propose de toujours vous en tenir à vos revenus des deux dernières années. Comme elle le souligne : « de jeunes actifs dont les revenus excèdent les plafonds d’éligibilité bénéficient encore à ce jour d’un LEP ouvert lorsqu’ils étaient étudiants ».

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.