Famille et Société

Le GIR 6 : Autonomie des seniors et impacts pour les familles

Le GIR 6 Autonomie des séniors et impacts pour les familles

Le GIR ou Groupe Iso-ressource est un système permettant d’évaluer le niveau d’autonomie des personnes âgées. Celles qui sont classées dans le GIR 6 sont considérées comme les plus indépendantes. Quelles sont donc les conséquences pour eux et leurs proches ?

Comprendre le fonctionnement du GIR

Le calcul du GIR est réalisé par les professionnels spécialisés dans le domaine médico-social. Pour faire plus simple, il s’agit d’une évaluation permettant de positionner un senior dans une grille préétablie. Celle-ci sert entre autres à définir sa capacité de dépendance.

Cette estimation est basée sur plusieurs facteurs liés à la capacité ou l’incapacité à effectuer les diverses tâches du quotidien, notamment pour faire sa toilette, pour se déplacer, pour s’habiller, etc. Le classement du GIR est de 1 à 6.

Cela dit, les seniors classés GIR 6 sont considérés comme les plus autonomes de ce classement. Ainsi, ils sont totalement aptes à vivre en toute indépendance au quotidien. En dehors de leur capacité à se lever tout seul et à prendre soin d’eux, ils n’ont pas non plus besoin d’aide pour cuisiner, faire le ménage, faire les courses, etc.

Les différents critères permettant de classer un senior GIR 6

Comme suscité, le GIR 6 est le niveau d’autonomie le plus élevé de ce classement. Cette évaluation se base sur plusieurs capacités importantes, notamment :

  • Cohérence mentale
  • Capacité d’orientation
  • Apte à faire tout seul ses toilettes
  • Capable de s’habiller seul
  • Aptitude à préparer à manger
  • Capable de se rendre aux toilettes
  • Niveau de difficulté à effectuer des actions de transfert, comme se mettre en position assise, se lever, etc.
  • Capacité à circuler à l’intérieur du lieu de vie
  • Aptitude à se déplacer à l’extérieur
  • Capacité à communiquer à distance
➡️ À lire aussi :   Comment choisir un site de rencontre sénior sérieux ?

Senior GIR 6 : les conséquences pour les familles

Les seniors qui sont classés GIR 6 peuvent vivre chez eux, sans assistance provenant d’une tierce personne. Toutefois, il ne faut pas oublier qu’à leur âge, ils peuvent se fatiguer rapidement. Par conséquent, les familles devraient envisager de contacter des sociétés d’aide à domicile.

Elles mettent justement, à la disposition des clients, du personnel pour effectuer les tâches difficiles pour les seniors, notamment pour faire le ménage, les courses, préparer le repas, etc. D’un autre côté, leurs proches ne devraient pas non plus oublier que les seniors GIR 6 qui restent chez eux ont besoin de compagnie. En effet, l’isolement peut avoir des impacts sur leur santé physique et psychique.

D’autres adaptations sont aussi à prévoir pour éviter les accidents domestiques et favoriser l’autonomie des seniors. Cela dit, il est conseillé pour les familles d’aménager l’espace de vie de ces derniers ou encore d’installer des barres d’appui dans la salle de bain.

D’un autre côté, les équipements en cuisine doivent être adaptés à leur capacité afin qu’ils n’éprouvent aucune difficulté à faire la vaisselle ou à préparer le repas.

Certes, les individus en GIR 6 sont suffisamment autonomes pour s’occuper d’eux même. Cependant, ils doivent aussi faire l’objet d’un suivi médical régulier pour surveiller leur état de santé. Les familles ont donc le devoir d’organiser les consultations.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.