Chauffage bois

Le chauffage au bois n’est pas la meilleure solution, découvrez pourquoi

Le bois est généralement utilisé comme source d’énergie pour le chauffage, et ce depuis des lustres. Il comporte un certain nombre d’avantages sur le plan environnemental, mais aussi quelques inconvénients. Le bois est-il vraiment la meilleure solution pour se chauffer ?

1
Kamberg - Convecteur - Chauffage - Radiateur Électrique - 3 niveaux de puissance avec Thermostat - Chauffage silencieux, rapide à faible consommation - 2000 W - Blanc

Kamberg - Convecteur - Chauffage - Radiateur Électrique - 3 niveaux de puissance avec Thermostat - Chauffage silencieux, rapide à faible consommation

Amazon
32.90
VOIR L'OFFRE
2
Promo -46%
Rowenta Instant Comfort Compact Radiateur soufflant classique, Chauffage d'appoint, 2 modes de puissance, Chauffage silencieux, Compact, Transport et rangement faciles, Sécurité automatique SO2320F2

Rowenta Instant Comfort Compact Radiateur soufflant classique, Chauffage d'appoint, 2 modes de puissance, Chauffage silencieux, Compact, Transport et

Amazon
34.99 64.99
VOIR L'OFFRE
3
Promo -41%
Cecotec Ready Warm 6750 Crystal Connection. Radiateur convecteur design WIFI, puissant et silencieux 2000W. Ecran LED, controle via Smartphone, 2 modes, anti-surchauffe.

Cecotec Ready Warm 6750 Crystal Connection. Radiateur convecteur design WIFI, puissant et silencieux 2000W. Ecran LED, controle via Smartphone, 2 mode

Amazon
64.90 110.90
VOIR L'OFFRE
4
Promo -55%
Carrera 49682 Radiateur à inertie Céramique LCD 1000W, Blanc

Carrera 49682 Radiateur à inertie Céramique LCD 1000W, Blanc

Amazon
79.90 179.00
VOIR L'OFFRE
5
Promo -20%
DeLonghi Radiateur électrique TRRS0920, 2000 W, 3 niveaux de puissance, blanc

DeLonghi Radiateur électrique TRRS0920, 2000 W, 3 niveaux de puissance, blanc

Amazon
79.99 99.99
VOIR L'OFFRE

 

Le chauffage au bois produit des polluants

Le territoire national se compose de près d’un tiers de forêt, soit l’équivalent de quelque 15,5 millions d’hectares. Des espaces verts protégés et préservés des risques d’incendie. Les arbres qui s’y trouvent sont abattus selon un calendrier bien défini. Ils sont ensuite nettoyés, et les déchets verts produits servent de combustible.

➡️ À lire aussi :   Le ramadan commence très mal pour les musulmans avec des prix délirants sur ces produits

Notons toutefois que la combustion du bois émet des particules fines, et entraîne de la pollution atmosphérique. Du monoxyde de carbone, du méthane, du benzène et des dioxines peuvent en découler. C’est ainsi que l’air extérieur est contaminé.

Privilégiez le bois certifié pour limiter la pollution atmosphérique causée par ce type de chauffage. Il y a, par exemple, les produits labellisés NF Bois de chauffage, France Bois Bûche, NF Granulés biocombustibles, etc.

Évaluez la qualité de la combustion du bois grâce à la couleur de la fumée. Si elle est blanche, c’est déjà bon signe. Les problèmes sont souvent liés à une fumée noire ou bleue. Gardez l’œil ouvert !

Des entretiens réguliers sont à prévoir

Les bûches de bois sont toujours considérées comme le combustible le moins cher du marché. Idem pour les pellets et les granulés. Ils proviennent de déchets forestiers favorisant la qualité de développement des forêts. Le gros inconvénient de ce type de combustible réside dans son entretien.

Conformément à la réglementation en vigueur, l’entretien du bois bûche est obligatoire deux fois par an. Pour ce faire, le recours à un professionnel qualifié s’impose. La tâche est encore plus chronophage pour les autres modèles de chaudière utilisant des pellets ou des granulés comme combustible. Ils requièrent plus d’entretiens. À cet effet, prévoyez un coût supplémentaire de 150 € et 250 €. Même une poêle à granulé requiert un entretien régulier (une fois par semaine).

➡️ À lire aussi :   Une augmentation alarmante des suicides chez les seniors en France

Le recours à l’électricité est souvent indispensable

Le combustible de type granulé ou pellet reste prisé pour son prix très accessible (entre 0,04 € et 0,06 € le kWh). De plus, l’émission de CO2 de la combustion du bois est compensée par l’absorption du CO2 par les forêts. Privilégiez les appareils les moins polluants et les plus performants. Référez-vous à l’efficacité énergétique pour y voir plus clair.

Notons toutefois que certains systèmes de chauffage au bois requièrent de l’électricité pour fonctionner correctement. Logiquement, ce type d’appareil ne peut pas assurer sa fonction en cas de coupure de courant.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles