Consommation & Vie quotidienne

Le champagne en crise, les français n’en consomment plus car devenu trop cher

Le champagne en crise, les français n’en consomment plus car devenu trop cher

Lors des fêtes de fin d’année, il est de coutume de partager des plats inédits en familles. Le tout accompagné d’un champagne. Mais l’année 2023 n’a pas été propice pour ce type de produit. Les ventes ont beaucoup. Détails.

Jugé trop cher par les Français, le champagne est en crise cette année

Le champagne fait partie intégrante de la culture française. C’est une boisson de fête par excellence. Quoi qu’il en soit, son prix moyen est estimé à 30 €/L, surtout dans les grandes surfaces. Visiblement, c’est assez coûteux par rapport aux vins pétillants qui sont 4 à 5 fois moins chers.

Les prix alimentaires ont fortement progressé après plus d’un an. Face à cela, les Français préfèrent se tourner vers les produits premiers prix. Les produits plus onéreux à l’instar du bio sont ainsi délaissés. Etant donné que le champagne figure dans la grande famille des boissons alcoolisées, son prix a bondit cette année. D’autant que c’est la star des vins pétillants en France.

Selon les experts, les ventes de bouteilles de champagne ont chuté de plus de 20 % entre le 1er janvier et le 3 décembre 2023. Un chiffre négatif relatif à tous les circuits de la grande distribution française. Dans les grandes surfaces, les ventes de champagne ne représentent que 27 % des ventes totales partout sur le territoire.

➡️ À lire aussi :   Voiture électrique : découvrez le montant du bonus écologique en 2023 !

Les prévisions données par les producteurs sont à la baisse, malgré leur optimisme en début d’année. Par exemple, le Comité Champagne, un groupe français interprofessionnel, tablait sur une chute des expéditions de bouteilles de champagne de 6 % au début de l’été cette année : 130 millions d’unités en 2023, contre 138,4 millions d’unités l’an dernier.

Dans l’éventualité où la tendance baissière observée sur les 11 premiers mois se confirme, les ventes de bouteilles pourraient chuter à 110 millions sur toute l’année. C’est ainsi qu’elles atteindront leur niveau le plus bas de l’histoire.

Des écarts de prix observés cette année !

Les prix des bouteilles de champagne sont plus élevés en 2023 par rapport aux années précédentes. Les Français se tournent vers des pétillants moins chers. C’est ainsi que les écarts de prix ont été observés cette année. Ils se sont d’ailleurs creuser.

A titre de comparaison, un vin mousseux issu d’une région viticole se vend au prix de 6,46 €/L, contre 30€/L pour le champagne. A ce prix, les consommateurs peuvent acheter entre 4 et 5 bouteilles d’un autre vin pétillant.

Les tarifs sont exorbitants en grande surface : plus de 32€ le litre en moyenne. Il s’agit en l’occurrence d’une hausse annuelle de 19 %. En novembre dernier, les prix avaient progressé d’environ 17 %, d’après les experts.

➡️ À lire aussi :   Votre compteur Linky clignote-t-il en orange ? Attention, cela pourrait alourdir votre facture d'électricité

Rappelons que les ventes de champagne avaient explosé en 2021, une année marquée par l’après-Covid : +25 %. Depuis lors, l’eau a coulé sous les ponts. Les bouteilles se vendent de moins en moins. Même avant la pandémie, les chiffres étaient encore en phase de repli. Par exemple, entre 2011 et 2022, les ventes de bouteilles en grande surface étaient passées de 47 à 37 millions.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.