L'assurance chômage va connaître des changements en 2022, quels sont-ils ?

L’assurance chômage va connaître des changements en 2022, quels sont-ils ?

Les bénéficiaires de l’assurance chômage attendent impatiemment les nouvelles mesures de fonctionnement déjà mentionnées par le gouvernement. L’exécutif souhaite consolider les règles en vigueur en matière de retour à l’emploi et d’indemnisation. Quels sont les changements prévus par le projet de nouvelle réforme de l’assurance chômage ?

Zoom sur les changements prévus par la nouvelle réforme sur l’assurance chômage

Si vous êtes déjà bénéficiaire de l’ARE (allocation de retour à l’emploi), sachez que son montant passe de 29,56 € par jour à 30,42 € par jour. Vous devriez également savoir qu’il y a une partie fixe de l’ARE. Celle-ci progresse légèrement de 12,12 €/jour à 12,47 €/jour.

Le projet de réforme de l’assurance chômage 2022 prévoit des changements plus poussés. En effet, le gouvernement ambitionne de prolonger les règles d’indemnisation en vigueur actuellement. Rappelons que le projet de la nouvelle réforme a déjà été présenté en Conseil des ministres le 7 septembre dernier.

Les mesures relatives à l’assurance chômage ont été actées lors du premier quinquennat du Président de la République, Emmanuel Macron. Elles arrivent à leur terme dès le 31 octobre prochain. Le projet de la nouvelle réforme de l’assurance chômage prévoit notamment de prolonger ces règles jusqu’en 2023.

En plus de la prolongation des règles d’indemnisation, d’autres changements sont au programme :

  • La refonte de la validation des acquis de l’expérience (VAE)
  • L’ajustement de conditions d’indemnisation des chômeurs en fonction de la conjoncture économique
  • Faire évoluer la durée d’indemnisation du chômage de 24 mois
  • Faire évoluer le nombre de mois travaillés nécessaires à l’ouverture du chômage.
➡️ À lire aussi :   Complémentaire santé pour senior (Mutuelle) - Voici comment éviter les pièges !

Petit rappel sur les changements déjà en vigueur depuis 2021

N’oublions pas que différentes mesures ont déjà été adoptées pour l’assurance chômage en 2021. Il y a notamment le bonus-malus sur les contrats courts. Il permet de moduler le taux de contribution d’assurance chômage (actuellement à 4,05 %), à la hausse ou à la baisse, selon le taux de séparation des entreprises éligibles.

Le calcul de l’allocation chômage a également été modifié le 1er octobre 2021. Le salaire journalier de référence est déterminé en divisant les salaires perçus au cours des 24 derniers mois par les jours travaillés ou non. Pris en compte dans le calcul de l’allocation, le nombre de jours non travaillés sera limité à 13 jours non travaillés sur 30. Notons aussi que les allocations chômage sont dégressives pour les hauts revenus.

Notons que la liste des bénéficiaires de l’assurance chômage n’est pas restreinte. Les agents de la fonction publique et du secteur privé y sont éligibles. Bien entendu, il y a toujours quelques conditions à remplir.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles