Investissement & Epargne

La valeur refuge de l’or en temps incertains : +11% en un an, va-t-il encore augmenté ?

La valeur refuge de l'or en temps incertains

Depuis la nuit des temps, l’or demeure la valeur refuge. C’est palpable, et peut être échangé contre des liquidités. D’autant que son cours a beaucoup progressé ces derniers temps. Zoom !

Une hausse de 11 % sur un an pour l’or, la valeur refuge par excellence !

Dans un contexte inflationniste incertain, l’investissement dans le métal jaune constitue une solution pertinente. Notons que son encours est en hausse de 7 % à 11 % depuis le début de l’année 2023. Le 7 octobre dernier, il a encore progressé de 10 % en dollars (américain) et de 9 % en euros, avant de reculer de 2 % : 1 953 dollars et 1 829 €.

N’oublions pas que l’or a franchi le seul symbolique de 2 000 dollars l’once en avril-mai dernier. Cette hausse historique est étroitement liée à la faillite de plusieurs banques américaines telles que Crédit suisse ou encore Silicon Valley Bank. Le contexte géopolitique actuel (attaque du Hamas en Israël) joue également en faveur de l’or.

L’or conserve aujourd’hui son titre de valeur refuge par excellence en temps de crise. John Plassard, de Mirabaud Equity Research, s’exprime : « C’est une alternative quant les marchés boursiers baissent ». C’est un scénario identique à celui de 1929, une période de crise inoubliable. A cette époque lointaine, l’or était passé de 20,67 dollars en 1929 à 35 dollars en 1934.

➡️ À lire aussi :   Quels sont les placements immobiliers du moment ?

La signature du « Gold Reserve Act » par le président Roosevelt rendait illégale la possession d’or sous toutes ses formes durant cette période sombre de l’histoire. Les gens étaient ainsi contraints d’échanger leurs lingots, certificats et pièces d’or contre de la monnaie papier à 20,67 dollars l’once.

Cette mesure avait permis à l’Etat fédéral de l’époque de renforcer ses réserves d’or. C’est ainsi que le prix de l’once d’or était passé à 35 dollars. Grâce à cette hausse, le gouvernement a pu imprimer plus de monnaie papier favorisant la croissance de l’économie.

L’or va-t-il encore progressé ?

Ce n’est pas pour rien si l’or est considéré, de nos jours, comme la valeur refuge par excellence. En 2011, une année marquée par la crise de la dette dans la zone euro, le prix de l’once d’or a doublé. Il est passé de 1 000 dollars en 2009 à 1 873 dollars en 2011.

Plus récente encore, le Brexit de 2019 avait engendré une revalorisation du prix de l’or à cause notamment d’une vague de panique créée par les médias. Et, en 2020, la crise sanitaire liée au Covid avait propulsé le cours du métal d’or vers de nouveaux sommets. C’est ainsi qu’il était passé à 2 062 dollars.

➡️ À lire aussi :   Les jours du compte épargne temps seront mieux indemnisés dès 2024 pour la fonction publique

Les banques centrales avaient adopté une politique monétaire restrictive depuis 18 mois. A cela s’ajoutent les craintes d’une nouvelle récession. Des facteurs favorables à la hausse de l’once d’or. Son cours avait déjà progressé bien avant l’apparition des conflits actuels (crise en Ukraine et en Israël).

Néanmoins, la hausse généralisée des taux d’intérêts n’est pas favorable à l’évolution de l’or. N’oublions pas que ce dernier n’offre aucune rémunération, contrairement aux autres placements financiers. En tout cas, les investisseurs privilégient l’or physique compte tenu des évènements géopolitique d’aujourd’hui.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.