Immobilier

Investir en famille : Les tactiques gagnantes pour l’achat en indivision !

Investir en famille Les tactiques gagnantes pour l'achat en indivision !

Il est tout à fait possible d’acheter un bien immobilier à plusieurs. Les avantages sont encore plus intéressants quand on investi avec les membres de sa famille. C’est tout le principe de l’achat en indivision. Zoom sur les tactiques gagnantes !

L’achat en indivision avec ses parents : une stratégie gagnante pour investir en famille !

De nos jours, l’accès à la propriété devient restreint à cause notamment des taux d’intérêts élevés. Bien qu’ils commencent à chuter, ils restent des éléments bloquants, surtout pour les primo-accédants. Heureusement, il existe des solutions alternatives comme l’achat en indivision en famille.

C’est un concept assez original. En gros, l’achat en indivision avec ses parents consiste à acquérir un bien immobilier en famille. Le coût de cet investissement devient ainsi moins important puisqu’il est réparti entre les coacquéreurs. C’est pourquoi les concubins privilégient cette méthode d’investissement. Elle séduit d’ailleurs les parents et les enfants.

L’achat en indivision s’apparente ainsi à un investissement familial. D’autant que les coacquéreurs sont tous de la même famille. Dans le cadre de cette transaction, ils sont appelés « indivisaires ».

De fait, ils possèdent une part du logement en fonction de l’apport financier supporté lors de l’achat. Définie par les coacquéreurs, la répartition de cette part n’est pas forcément équitable : 50/50, 10/30, etc. En l’absence de précision sur ce sujet dans l’acte de vente, ce sera le cas. Si l’apport financier de chaque indivisaire n’est pas proportionnel, cela peut engendrer des conflits. D’où la nécessité de bien répartir les parts du gâteau !

➡️ À lire aussi :   Démembrement : comment jouir de l'usufruit de sa propriété après sa retraite ?

Afin de simplifier la gestion d’un bien acquis en indivision, mieux vaut recourir à un gestionnaire. C’est payant, mais permet d’éviter les contraintes afférentes à cette tâche.

Quelques points de vigilance avant d’investir en indivision en famille

L’achat en indivision en famille permet d’accéder plus facilement à la propriété. Plus besoin de souscrire à un crédit immobilier. Il suffit de parler à quelques proches pour fixer l’apport financier de chacun. Il ne reste plus qu’à signer l’acte de vente en y précisant bien la répartition des parts.

Bien évidemment, les ressources financières doivent être suffisantes pour finaliser un achat en indivision. Tous les acquéreurs doivent y contribuer. Autrement, des litiges peuvent naître entre les coacquéreurs à l’avenir.

Idem en cas de désaccord lors des prises de décision. Elles portent généralement sur la vente, de l’utilisation du bien ou des travaux de rénovation.

La mise en place d’un achat en indivision s’avère être peu contraignante. Pas besoin de définir des statuts comme lors de la création d’une entreprise. D’autant qu’il n’y a aucun frais administratifs à prévoir.

Souple, la gestion d’un bien acquis en indivision n’est pas contraignante, surtout en cas de recours à un gestionnaire. Les indivisaires peuvent vendre leurs parts s’ils le souhaitent.

➡️ À lire aussi :   SCPI ISR - Le boom des investissements responsables dans l’immobilier

Quoi qu’il en soit, d’autres points de vigilance doivent être pris en compte. Il y a, par exemple la transmission de la part d’un indivisaire décédé à ses héritiers. D’où la nécessité d’établir des accords au préalables prévus à cet effet.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.