Investir dans une résidence principale ou secondaire - laquelle choisir ?

Investir dans une résidence principale ou secondaire – laquelle choisir ?

Afin de déterminer si votre résidence est principale, il faut voir si vous vous en servez quotidiennement avec votre famille et si effectivement vous permet de pratiquer vos activités principales. Les résidences occupés à part cette première sont appelées secondaires. Un but que chaque personne active se met en tête est d’avoir sa propre maison, son propre immobilier, 58% des Français sont propriétaires actuellement.

Une motivation pour investir dans l’acquisition de son immobilier, principale comme secondaire, est de placer un objectif en payant ses loyers et non les payer indéfiniment pour rien. Puisque le système français permet aux locataires d’acheter progressivement son lieu d’habitation.

Résidence principale ou secondaire : Quésaco ?

Une résidence est dite principale lorsque le locataire y vit principalement dans l’année, au moins 8 mois en un an sauf cas de force majeure. Par contre, est appelé résidence secondaire, les maisons de vacances, celles occupées seulement le weekend ou occasionnel. Chaque foyer ne peut avoir qu’une seule résidence principale.

Comment fonctionne la résidence principale ou secondaire ?

residence principale et secondaire

L’achat de sa résidence principale ou secondaire consiste à s’acquérir le logement où l’on vit. Evidemment, certaines conditions sont requises comme le nombre d’années passé dans la résidence, les prix d’achat ainsi que loyers dans le secteur de l’immobilier en question. Si ce n’est pour se constituer un patrimoine, cette acquisition est pleine d’espoir en vue de la revente après une certaine période.

➡️ À lire aussi :   Assurance vie : en quoi investir dans l'immobilier peut être bénéfique ?

La réglementation des résidences principales et secondaires

Depuis octobre 2011, la déduction des intérêts sur les montants empruntés pour une résidence principale a été abrogée. La maison fait partie du patrimoine imposable sur la fortune mais toutefois pour faire baisser la facture, une réduction automatique de 30% est appliquée. Quant à la résidence secondaire, le propriétaire bénéficie d’une exonération d’impôt sur la plus-value sous certaines conditions.

Cet investissement est-il adapté aux Seniors ?

D’un point de vue général, s’acquérir sa résidence n’est pas une forme d’investissement. Si nous parlons de revenu complémentaire bien sûr. Ce sera un engagement pour rien pour les seniors s’ils espèrent en tirer profit. Par contre, si c’est en terme de se procurer un immobilier dans le but de les léguer aux enfants plus tard, c’est une bonne idée.

Notre avis sur la résidence secondaire et principale

Au moment de la vente d’un domicile, si celui-ci est le lieu d’habitation principal du vendeur, il échappe à la taxation de la plus-value quand la vente aura lieu. Mais si vous devez emprunter pour s’acquérir votre résidence, ça serait un frein à d’autres investissements jusqu’à ce que l’emprunt soit totalement honoré.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles