Investir dans l'immobilier sans crainte avec l'OPCI

Investir dans l’immobilier sans crainte avec l’OPCI

Contrairement à la SCPI, les Organismes de Placement Collectif Immobilier sont formés par un investissement immobilier de 60% au moins. Obligatoirement 10% des actifs doit être disponible dans le but de faire face aux éventuels retraits avant terme des investisseurs.

Sous certaines conditions, il est possible pour les OPCI de faire un emprunt pour l’achat d’un immobilier si le montant ne dépasse pas les 10% des actifs immobiliers. Ils sont partiellement préservés des aléas de marché vu qu’ils ne sont pas cotés sur celui-ci. D’une manière régulière, deux évaluateurs immobiliers estiment, chacun de leur côté, l’ensemble des actifs des OPCI.

L’OPCI c’est quoi ?

Un OPCI est un organisme qui permet aux particuliers de réunir leur capital afin d’effectuer un placement indirect dans la pierre. Dans la pratique, il est géré par une société de portefeuille agréée par l’AMF. Une des particularités qui caractérise cet organisme c’est le fait qu’il peut faire construire des immeubles pour lui-même.

Comment fonctionnent les OPCI ?

Via les parts d’actions achetées par les investisseurs, un OPCI acquiert des biens immobiliers qu’il va gérer. Adoptant le même système que la SCPI, les loyers sont redistribués aux actionnaires au prorata de leurs actions après que l’organisme ait déduit les frais liés à la gestion locative et travaux s’il y en a eu.

➡️ À lire aussi :   Rente viagère : une option sérieuse à considérer pour vos placements financiers

Quelle est la réglementation d’un OPCI ?

L’OPCI peut se présenter sous deux formes, à savoir, la Société de Placement à Prépondérance Immobilière à Capital Variable qui peut être formé en SAS par actions simplifiées ou SA. Il peut se présenter également en tant que Fonds de Placement Immobilier représenté par sa société de gestion.

L’OPCI : est-il adapté aux Seniors ?

En tenant compte des caractéristiques de ce type d’investissement immobilier, oui, il est adapté aux seniors. A part la sécurité des placements qu’offre les OPCI, ces investisseurs du troisième âge peuvent se souscrire à partir de leur contrat d’assurance-vie. Et il n’y a pas que ça, par ce moyen, ils bénéficient d’un avantage fiscal.

Notre avis sur l’investissement OPCI

Si au-cours du contrat, vous voulez mettre fin à votre accord dans un OPCI, il est possible d’en sortir avant son terme mais sous certaines conditions. Par le fait que le montant du capital qu’il dispose n’est investi qu’à 90% au maximum, le taux de rendement est légèrement plus bas par rapport à une SCPI.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles