L'impact du projet de réforme sur vos retraites et pourquoi vous devez ouvrir un PER

L’impact du projet de réforme sur vos retraites et pourquoi vous devez ouvrir un PER

Le projet de réforme retraites, défendu par le Président Macron, est devenu une source d’inquiétude. En raisons, il y a eu une certaine ambiguïté à propos de sa finalité.

C’est pourquoi Jean-Paul Delevoye, Haut-commissaire à la réforme des retraites, a publié ses préconisations. En tout cas, les experts préconisent la souscription d’un PER pour ceux et celles concernées par le projet de réforme.

Les points clés à retenir sur le projet de réforme des retraites

Les points clés à retenir sur le projet de réforme des retraites

Le projet de réformes des retraites répond à un objectif précis : créer un système des retraites plus simple et universel pour les Français.

Tous les épargnants disposent ainsi des mêmes droits. Pour mémoire, 42 régimes de retraite existent actuellement en France. Et ils sont scindés en différentes catégories dont celles de régimes spéciaux.

Le projet défendu par le Président de la République vise à mettre en avant trois grands régimes, simplifiant ainsi le système actuel. Le 16 décembre 2021, Emmanuel Macron a annoncé ouvertement sa volonté d’aller vers une sortie de ce qu’on appelle des « régimes spéciaux » de retraites. Il a néanmoins reconnu que l’idée initiale de sa réforme de faire passer de 42 régimes à un seul était trop anxiogène. Le Président souligne l’importance de simplifier les règles, en allant vers une sortie des régimes spéciaux.

➡️ À lire aussi :   5 aides et allocations à réclamer à la rentrée 2023 absolument

Le Président Macron préconise donc un système simplifié avec notamment le lancement de trois grands régimes :

  • Pour la fonction publique
  • Pour les salariés
  • Pour les indépendants

Il est encore trop tôt pour savoir si la réforme des retraites verra le jour sous le mandat de Macron. Malgré cela, le Président de la République envisage de supprimer les régimes spéciaux, et harmoniser les règles entre public et privé.

D’après les préconisations publiées par le Haut-commissaire à la réforme des retraites, la réforme des retraites devrait s’appliquer à partir de 2025. Les personnes concernées sont ceux et celles nées à partir de 1963. Leur pension sera ainsi déterminée en fonction des nouvelles règles qui seront prochainement mises en place, surtout si la réforme est validée. Bien entendu, la réforme des retraites ne s’applique pas aux personnes nées avant 1963.

Pourquoi ouvrir un PER dès 2022 ?

En attendant l’évolution de la situation, les experts recommandent vivement la souscription d’un PER (Plan Epargne Retraite). C’est l’une des nouveautés apportées par la loi PACTE. Ouvert à la souscription depuis le 1er octobre 2019, le PER est une version améliorée des anciens produits d’épargne retraite.

Le PER est disponible en trois formats distincts :

  • PER individuel
  • PER d’entreprise collectif
  • PER d’entreprise obligatoire
➡️ À lire aussi :   Transfert d’épargne vers les petits-enfants en 2024 : les nouvelles règles des virements sur livrets

Le PER possède des points communs avec l’assurance-vie comme la possibilité d’y souscrire sans limite d’âge. Notons aussi les avantages fiscaux qui sont, pour les deux types de contrats, avantageux.

En effet, la fiscalité du PER s’avère moins lourde par rapport aux autres produits d’épargne. Les versements (volontaires) effectués en 2022 sont déductibles des revenus imposables 2022 dans la limite de 10 % des revenus 2021 imposables, dans la limite de 32 908 €, soit 10 % de 8 x le PASS 2021.

D’autres avantages insoupçonnés du PER

Les points clés à retenir sur le projet de réforme des retraitesIl est tout à fait possible de transférer une partie de son épargne déjà investie en assurance-vie sur un PER. Des avantages fiscaux supplémentaires sont accordés aux épargnants choisissant cette option.

Plus concrètement, en effectuant un rachat après le 8ème anniversaire du contrat, les gains sont 100 % exonérés d’impôt à hauteur. Le dispositif fiscal rattaché au PER prévoit également un abattement fiscal de 4 600 € (ou 9 200 € pour un couple). Il s’applique sur les plus-values. Il est d’ailleurs possible de doubler cet abattement en réinvestissant l’épargne sur un PER, dans le cadre d’un rachat.

Deux options de sorties sont possibles avec le PER :

  • La sortie en capital (+ exonération d’impôt et des prélèvements sociaux)
  • La sortie en rente viagère

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles