Immobilier quels sont les atouts et pièges du prêt relais

Immobilier : quels sont les atouts et pièges du prêt relais

Le principe du prêt relais est déjà connu par tous, surtout par les propriétaires de biens immobiliers en France. Vous achetez un nouveau logement sans attendre la vente de l’ancien. Cela comporte des avantages non considérables, mais aussi quelques pièges. État des lieux !

Petit rappel sur les atouts

Le prêt relais s’apparente à un crédit de court terme. C’est une sorte d’avance accordée par votre banquier. Elle est destinée à financer votre futur logement. L’avantage d’une telle offre réside dans le délai de mise en vente du bien initial.

En effet, il s’avère être plus long : 2 ans maximum. Le prix de vente de votre logement actuel doit représenter entre 60 % et 80 % de la valeur estimée du bien.

Différents types de prêts relais existent actuellement :

  • Le prêt relais adossé
  • Le prêt relais sec
  • Le prêt relais inclus dans un crédit immobilier

 

Bien entendu, chaque type de prêt relais a ses propres avantages et inconvénients. Pour u voir plus clair, voici un petit tableau récapitulatif des atouts et points faibles des prêts relais :

Types de prêts relais Avantages Inconvénients
Le prêt relais adossé L’obtention d’une avance avant la conclusion de la vente du bien initial. En attendant la vente du bien initial, le futur propriétaire du nouveau bien rembourse une somme plus conséquente chaque mois.
Le prêt relais sec Des mensualités moins conséquentes. Des conditions d’octroi moins favorables.
Le prêt relais inclus dans un crédit immobilier Pas besoin de vendre immédiatement le bien initial. Le remboursement immédiat du capital.

Zoom sur les pièges du prêt relais !

Maintenant, parlons des pièges du prêt relais. Ils peuvent compromettre le bon déroulement de votre projet. C’est notamment le cas des intérêts intercalaires du crédit relais. Ils correspondent tout simplement à la somme que vous devez payer chaque mois jusqu’à la vente du bien initial.

Il y a d’autres pièges à éviter comme le délai de remboursement du prêt relais. Il est généralement fixé à 2 ans. En dessous de ce seuil, les risques seront plus élevés. Pour rappel, votre banquier peut vous accorder un prêt relais moyennant la mise en vente de votre bien initial. Un délai de remboursement trop court constitue donc un piège pervers. Cela peut entraîner un cumul de mensualités potentiellement significatives.

Pour garantir le bon déroulement de toute l’opération, estimez bien votre capacité de remboursement. Assurez-vous que vos revenus soient suffisants pour couvrir les mensualités des deux lignes de crédit. Nous parlons ici du relais et de la complémentaire à supporter. Vos efforts financiers permettent ainsi de rembourser le capital même si votre logement actuel n’a pas encore été vendu.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles