Hertz brade 10 000 voitures électriques, y compris des Tesla, mais pourquoi

Hertz brade 10 000 voitures électriques, y compris des Tesla, mais pourquoi ?

Dans un monde où la mobilité durable est de plus en plus privilégiée, l’achat d’une voiture électrique peut sembler être une décision judicieuse. Mais qu’en est-il lorsque ces véhicules sont vendus à prix réduit par une entreprise de location de voitures ?

C’est le cas de Hertz qui a récemment mis en vente 10 000 voitures électriques, dont des Tesla, à des tarifs attractifs. Quelles sont les raisons derrière cette initiative surprenante ? Cet article se propose d’explorer les motivations et les implications de cette démarche pour le géant de la location automobile.

La dépréciation des véhicules électriques pousse Hertz à vendre 10 000 voitures supplémentaires

Hertz, le géant américain de la location de voitures, a pris la décision de se séparer de 10 000 véhicules électriques supplémentaires, y compris des Tesla. Cette décision est principalement motivée par la forte dépréciation des modèles d’occasion et les coûts élevés de réparation qui engendrent des pertes financières pour l’entreprise.

De plus, avec l’évolution technologique constante, ces coûts pourraient encore augmenter à l’avenir. Cela se traduirait par une hausse des primes d’assurance pour ces entreprises, rendant l’exploitation de ces véhicules moins rentable. Il est donc crucial pour elles de trouver des solutions adaptées pour minimiser ces dépenses et optimiser leur gestion de flotte.

➡️ À lire aussi :   Chèque énergie Juillet 2024 : démarches et conditions pour les foyers oubliés

Plus tôt cette année, Hertz avait déjà vendu 20 000 Tesla Model 3 de sa flotte, dans une tentative de transition vers des véhicules thermiques. La vente actuelle s’inscrit donc dans la continuité de cette stratégie.

Impact du marché français sur les ventes de voitures électriques

En France, la voiture électrique représente 17% des parts de marché en avril, malgré une légère stagnation des ventes due à la réduction du bonus écologique. Les coûts d’entretien pour les particuliers sont généralement plus bas que ceux des véhicules thermiques, ce qui n’est pas le cas pour les entreprises avec de grandes flottes comme Hertz.

La réduction de la taille de la flotte : une stratégie de rationalisation pour hertz

En plus de la dépréciation et des coûts d’entretien, la décision de Hertz de vendre 10 000 voitures électriques s’inscrit également dans une stratégie plus large de rationalisation de sa flotte. La pandémie de COVID-19 a considérablement impacté le secteur de la location de voitures, poussant les entreprises à revoir leurs modèles économiques pour rester viables.

En réduisant la taille de sa flotte, Hertz cherche à diminuer ses coûts fixes et à maximiser l’efficacité de ses opérations. Cette approche permet non seulement de libérer des liquidités, mais aussi de recentrer les investissements sur des segments de marché plus profitables.

➡️ À lire aussi :   Comment bénéficier du leasing social en 2024 pour acquérir une voiture électrique à 100 euros par mois ?
À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles