Insectes volants

Guêpe, abeille, frelon, bourdon, frelon asiatique… voici comment les reconnaître et se soigner en cas de piqûres

Les insectes volants de la famille des hyménoptères, tels que les guêpes, les abeilles, les frelons, les bourdons et les frelons asiatiques peuvent parfois causer des piqûres douloureuses et potentiellement dangereuses pour certaines personnes. Il est donc essentiel de savoir les reconnaître pour adopter les mesures de précaution appropriées en cas de rencontre. Voici alors les caractéristiques distinctives de chacun de ces insectes.

Guêpe et abeille, différences et dangers

Les guêpes et les abeilles sont toutes des hyménoptères, mais ils ont des comportements et des caractéristiques physiques différents. Les guêpes ont un corps lisse et mince avec une taille fine, tandis que les abeilles sont plus velues et ont des pattes plus larges. Les guêpes peuvent être agressives et piquer à plusieurs reprises, tandis que les abeilles ont tendance à piquer une seule fois, laissant leur dard dans la peau et entraînant souvent leur mort.

Certaines personnes peuvent développer des réactions allergiques graves aux piqûres de guêpes ou d’abeilles, nécessitant une attention médicale immédiate.

Frelon, bourdon et frelon asiatique, comment les distinguer ?

Les frelons, les bourdons et les frelons asiatiques sont également des insectes de la famille des hyménoptères que les abeilles et les guêpes mais qui méritent une attention particulière. En effet, en ce qui concerne les frelons, ils sont les plus grands et ont une coloration sombre avec des taches jaunes ou orangées. Les bourdons sont reconnaissables par leur corps trapu et velu et semblent être plus dociles à condition de ne pas les déranger. Les frelons asiatiques ont une tête orangée et un corps brun foncé et sont des insectes invasifs.

➡️ À lire aussi :   1 sénior sur 2 ne pratique quasi aucun sport en France, est-ce normal ?

Généralement, les piqûres de ces trois types d’hyménoptères sont largement plus douloureuses que ceux d’une guêpe ou d’une abeille et peuvent être même potentiellement mortelles en cas d’intolérance aiguë de la part du corps de la victime.

Comment faut-il réagir ?

En cas de piqûre d’un de ces insectes, il est essentiel de suivre certains premiers soins pour soulager la douleur et réduire les risques d’infection. La zone affectée doit être nettoyée avec de l’eau et du savon. Il faut ensuite appliquer un antiseptique et prendre un antihistaminique pour réduire les démangeaisons.

Dans le cas où le dard y est resté, il est nécessaire de le retirer en douceur. Si la piqûre entraîne une réaction allergique sévère, telle qu’un gonflement du visage, des difficultés respiratoires ou des étourdissements, il est primordial de chercher une aide médicale immédiate.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles