Garder votre numéro de téléphone mobile tout en changeant d’opérateur, c’est possible en suivant ces conseils

Garder votre numéro de téléphone mobile tout en changeant d’opérateur, c’est possible en suivant ces conseils

Avant 2007, il était assez complexe de changer d’opérateur tout en conservant son ancien numéro. Heureusement, les choses ont progressivement évolué. Certaines démarches sont à suivre et les abonnés pourront alors continuer à user du même identifiant. C’est assez pratique pour rester joignable et surtout ne pas avoir à prévenir ses contacts un par un d’un éventuel changement. Voici les démarches à suivre pour pouvoir profiter du même numéro tout le temps.

Résilier avec le précédent opérateur

Grâce au décret n° 2006-82 du 27 janvier 2006, dont l’application est intervenue en mai 2007, un abonné qui désire changer d’opérateur pourra compter sur le nouveau fournisseur afin qu’il réalise toutes les démarches nécessaires.

En effet, les législateurs ont voulu simplifier les choses pour offrir beaucoup plus de liberté aux consommateurs. Il suffira alors que la demande de conservation de numéro ou, comme appelée dans le jargon des télécoms « portage de numéro », soit déposée dans les 10 jours après l’annonce de résiliation.

Attention à l’échéance du contrat

L’opération de portage de numéro est beaucoup plus facile lorsqu’il s’agit d’une carte prépayée. En effet, le changement peut se faire à tout moment sans grande contrainte. Les choses sont un peu plus délicates lorsqu’il s’agit d’un abonnement. Un délai d’engagement minimal est souvent inscrit et le portage sera donc compromis avant expiration de celui-ci. Néanmoins, une rupture reste possible, mais les frais seront assez considérables.

➡️ À lire aussi :   Les meilleures applications de rencontre sénior 2023

Demander son numéro RIO

Le RIO ou Relevé d’Identité Opérateur est d’une importance capitale lorsqu’il s’agit de changer d’opérateur tout en conservant son ancien numéro. Il s’agit d’une série de douze chiffres qui est fournie par l’ancien fournisseur et a donné au nouveau pour compléter les procédures de mutation.

Les consommateurs peuvent se renseigner au sujet de cet identifiant en contactant le service client de l’opérateur concerné. Par ailleurs, le site de l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (Arcep) permet aussi d’y accéder.

Que faire en cas de litige ?

Un opérateur fera toujours tout pour retenir un client sur le départ. Parfois, cela peut entraîner des situations litigieuses. En effet, certaines enseignes font, par exemple, exprès de traîner la délivrance du ROI et facturent en plus le préavis de dépassement des 10 jours réglementaires. Une sommation est alors à envoyer par courrier au service client. Si aucune réponse n’est apportée, l’intervention du médiateur de l’Arcep est nécessaire. Sinon, il faut aller voir le tribunal d’instance le plus proche.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles