Faites-vous indemniser en cas d'annulation de voyage en suivant ces étapes

Faites-vous indemniser en cas d’annulation de voyage en suivant ces étapes

Dans certaines circonstances, l’annulation d’un voyage permet de bénéficier d’une indemnisation adéquate. Zoom sur les étapes essentielles à suivre !

Réclamez une indemnisation complémentaire en cas d’annulation de votre vol

La compagnie aérienne peut annuler votre vol en cas de problèmes techniques (panne du moteur, par exemple). Vous pouvez ainsi prétendre à une indemnisation complémentaire de 250 € s’il s’agit d’un vol de moins de 1 500 km.

Elle s’élève à 400 € pour les vols compris entre 1 500 et 3 500 km, et jusqu’à 600 € au-delà. C’est notamment le cas si vous avez été victime d’au moins 4 heures de retard. L’indemnisation s’établit à 300 € pour un retard compris entre 3 et 4 heures.

Notons toutefois qu’une indemnisation ne sera versée par la compagnie si l’annulation a été annoncée plus de deux semaines avant l’heure du départ. Idem en cas de délai plus court que prévu.

Souscrivez une assurance annulation de billet d’avion

Des conditions de remboursement sont souvent rattachées aux billets d’avion. D’où la nécessité de les consulter lors de la réservation. Il se peut qu’une annulation de votre vol ne soit ni remboursable ni échangeable. Dans ce cas, rapprochez-vous immédiatement de la compagnie aérienne. Elle pourrait vous communiquer des conditions de report ou d’annulation spécifique s’il y en a.

➡️ À lire aussi :   En cas de problème avec vos bagages, découvrez vos droits

Normalement, vous devriez bénéficier d’un remboursement des taxes aéroportuaires, à condition d’en faire la demande. La solution ultime consiste à souscrire une assurance annulation de vol. Elle couvre généralement les problèmes de santé ou encore une perte de documents d’identité. Les pandémies sont rayées de la liste, bien entendu.

Respectez les délais de remboursement de vos billets de train

Des situations exceptionnelles vous obligent à annuler votre trajet de train (des imprévus en général). Rassurez-vous, les billets de la SNCF sont remboursables ou échangeables, surtout avec les TGV Inoui et Intercités.

Aucun frais ne sera prélevé tant que vous respectez le délai de 3 jours avant votre départ. Autrement, 15 € de frais pour un billet de TGV Inoui sont facturés. Pour un billet Intercités, ils représentent 40 % du prix du billet (dans la limite de 12 €).

Quoi qu’il en soit, les billets de train Ouigo ne sont pas remboursables. Vous pouvez les échanger pour un même trajet jusqu’à 1h30 avant le départ du train ou 1h avant l’accueil embarquement. 10 € de frais seront prélevés, en plus de la différence entre le prix de l’ancien et du nouveau billet.

N’annulez votre voyage à forfait qu’en cas de circonstances exceptionnelles

Des frais de pénalité sont prélevés en cas d’annulation de votre voyage à forfait pour des raisons personnelles. Le voyagiste est contraint de vous rembourser en cas de circonstances exceptionnelles et inévitables à proximité immédiate ou sur le lieu de destination (épidémie, par exemple). Il doit vous indemniser dans un délai de 14 jours.

➡️ À lire aussi :   Ces astuces permettent aux seniors de voyager moins cher !

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles