Bilan énergitique

Faites un bilan énergétique de votre logement pour réduire votre facture!

Des millions de logements sont aujourd’hui considérés comme de véritables passoires. En effet, ils ne sont pas conformes aux dernières recommandations en matière d’efficacité énergétique. Les ménages ne s’en rendent pourtant pas toujours compte.

C’est pour cela qu’il est nécessaire de faire une évaluation approfondie de son foyer. Un bilan énergétique s’impose alors, surtout pour pouvoir orienter correctement les éventuels travaux de rénovation à effectuer. Voici les étapes à suivre dans ce sens.

La nécessité du bilan énergétique

Depuis déjà une quinzaine d’années, l’État tente déjà d’imposer des règles en ce qui concerne l’efficacité énergétique des immeubles en France. Les équipements (chauffage, climatisation, etc.), l’isolation, les ouvertures, et bien d’autres éléments sont ainsi concernés par des normes de plus en plus exigeantes. Pour un grand nombre de citoyens de l’Hexagone, des rénovations seront obligatoires. Évidemment cela représente un énorme investissement nécessitant une bonne préparation. Afin d’anticiper les coûts, le bilan énergétique est indispensable.

Le diagnostic thermique à prioriser

Les fuites de chaleur sont des fléaux souvent invisibles qui ont pourtant un réel impact sur le confort d’un foyer, mais surtout sur la facture d’énergie de celui-ci. En effet, des murs mal isolés ou des fenêtres et des portes non étanches font vite grimper l’empreinte carbone d’un ménage. C’est pour cela que le diagnostic thermique doit faire l’objet d’une attention particulière. De quoi apporter les données nécessaires pour réaliser des travaux adaptés.

➡️ À lire aussi :   Préparez-vous à Noël : attention à ces arnaques fréquentes sur les marchés de noël

Opter pour les services d’un expert

Un état des lieux approfondi et méthodiquement mené est réellement conseillé. Pour cela, l’intervention d’un professionnel sera requise. En effet, ce dernier pourra user des outils les plus modernes afin d’identifier toutes les faiblesses qu’un logement pourrait cacher en matière d’efficacité énergétique.

Les propriétaires auront alors accès à des chiffres ou des statistiques extrêmement précises pour les orienter. Les artisans pourront aussi exploiter les résultats pour mener les rénovations de manière optimale et ainsi garantir un meilleur retour sur investissement. De plus en plus de spécialistes sont aujourd’hui certifiés pour assurer ce type de mission.

vud_partenaire_id = ‘1030’;
vud_categorie_id = ‘105’;
var vud_js = document.createElement(‘script’); vud_js.type = ‘text/javascript’;
vud_js.src = ‘//www.viteundevis.com/14906c1803/’+vud_partenaire_id+’/’+vud_categorie_id+’/’;
var s = document.getElementsByTagName(‘script’)[0];
s.parentNode.insertBefore(vud_js, s);

Le budget à prévoir pour un bilan

Un DPE (Diagnostic de performance énergétique) n’est, évidemment, pas gratuit. Il va falloir préparer un certain budget. Tout dépend des prestations prévues par l’entreprise spécialisée. En général, les prix se situent entre 80 et 250 €. Beaucoup de facteurs auront une influence sur les tarifs comme la surface à analyser, la configuration du logement ou encore sa zone géographique d’implantation.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles