Faites prospérer votre épargne salariale avec le PEE et le Perco

Faites prospérer votre épargne salariale avec le PEE et le Perco

Il est important pour les salariés d’épargner une partie de leur rémunération pour préparer leur avenir. Justement, il existe de véritables dispositifs prévus à cet effet. Les principaux concernés peuvent alors faire des versements sur des comptes spécialisés et même bénéficier d’une participation de la part de leurs employeurs.

Il s’agit plus précisément du plan d’épargne entreprise (PEE) et du plan d’épargne pour la retraite collectif (Perco). Plusieurs avantages sont ainsi à prévoir dans le cadre de ces deux solutions.

Comment fonctionnent ces plans d’épargne salariale ?

Tout d’abord, le PEE est un moyen, pour les employés, de se constituer un portefeuille qui se compose d’actifs mobiliers. Les bénéficiaires et leurs entreprises pourront alors y faire des versements dans le but d’accumuler du capital.

Ce dernier sera utilisé pour pouvoir acquérir des actions, obligations, titres des créances, etc. La mise en place d’un tel dispositif n’est pas obligatoire sauf dans le cas de l’existence d’un accord de participation.

D’un autre côté, il y a également le PERCO ou plan d’épargne pour la retraite collectif, pouvant être mis en place sur initiative de l’employeur. Il s’agit d’un compte bloqué pouvant être ouvert par tous les salariés et alimenté par ces derniers avec une part pour les entreprises.

➡️ À lire aussi :   APL, CAF, ... les droits des retraités que beaucoup ne demandent pas

Les fonds ne seront récupérables qu’une fois la retraite venue, sauf cas exceptionnels. Depuis octobre 2020, il est plutôt question de PER collectif avec un changement de formule.

 

Des avantages plus marqués pour le PEE

Contrairement au Perco, le PEE fait profiter de beaucoup plus de flexibilité. En effet, les fonds ne sont bloqués que pendant les cinq premières années. Par ailleurs, les entreprises sont souvent très impliquées et prennent en charge les frais de tenue de compte et peuvent même proposer un abonnement. Mais le principal intérêt se trouve sûrement au niveau de la fiscalité.

Bien qu’à l’entrée, les versements ne sont pas déductibles des revenus imposables, c’est durant le retrait que le plan est très pertinent. En effet, le capital et les bénéfices générés ne seront pas soumis à l’impôt sur le revenu, mais seulement aux prélèvements sociaux.

Possibilité d’un déblocage anticipé

Toujours du côté du plan d’épargne entreprise, les salariés ne sont pas obligés d’attendre jusqu’à cinq ans pour bénéficier des profits qui ont été générés. En effet, certaines conditions permettent de réaliser un retrait anticipé.

Ainsi, des évènements comme un mariage, un divorce, une naissance, une invalidité sont des motifs valables pour accéder à ses fonds de manière partielle ou totale.

➡️ À lire aussi :   L'investissement en Private Equity devient accessible et c'est une bonne nouvelle

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles