Évitez les pièges des hôtels et locations saisonnières en suivant ces conseils !

Évitez les pièges des hôtels et locations saisonnières en suivant ces conseils !

Même si les vacances sont censées être un moment de plaisir, cette période réserve parfois de mauvaises surprises pour les voyageurs. Cela concerne souvent les établissements d’hébergement et les locations saisonnières.

Les arnaques ou encore les annonces douteuses ne sont pas rares. Pour les éviter, il est impératif d’être prudent et de savoir identifier les mauvais coups. Certaines règles et démarches sont à respecter pour limiter les risques de se retrouver dans une mauvaise situation.

Les bons réflexes à adopter

Aujourd’hui, de plus en plus de vacanciers préfèrent réaliser leurs réservations via le net. C’est pourtant de cette manière que beaucoup se sont fait avoir. Les experts recommandent alors de prendre plusieurs précautions.

En premier lieu, toutes les promotions ne sont pas bonnes. Si le prix du logement est potentiellement en baisse, il faut faire attention aux autres frais qui peuvent faire grimper la facture.

Par ailleurs, il est aussi impératif de ne pas trop se fier aux avis laissés par les soi-disant précédents clients. Ils ne sont pas tous réels, surtout que beaucoup sont exagérés. De plus, certaines annonces semblent être trop belles pour être vraies. Autant faire des recherches supplémentaires sur d’autres sites ou les forums spécialisés.

Comment bien choisir son hôtel ?

Le choix de l’hébergement aura un fort impact sur la qualité de son séjour. Pour ceux qui souhaitent loger à l’hôtel, il est impératif d’effectuer un minimum de prospection. La première chose à faire sera de déterminer ses besoins.

➡️ À lire aussi :   Retraités et Séniors : peut-on bénéficier des chèques-vacances ?

Est-ce que les consommateurs recherchent un établissement plutôt familial ou adapté pour des vacances à deux ? Il faut aussi lister les infrastructures indispensables (piscine, Wi-Fi, parc enfant, etc.).

Une comparaison de prix sera ensuite faite en fonction du budget disponible. La localisation par rapport aux sites touristiques ou le service de transfert de l’aéroport sont aussi des points à prendre en compte.

Que faire en cas de litige ?

Toute déception de la part du locataire doit faire l’objet de remarques, notamment au moment de l’état des lieux. Il est alors possible de demander immédiatement un remboursement et des dommages et intérêts si aucune solution de relogement n’est proposée.

Sinon, une réduction du prix peut aussi être obtenue si les victimes peuvent quand même faire des concessions. Pour ceux qui sont passés via les plateformes en ligne, un signalement dès son arrivée est à faire en cas de mécontentement pour obtenir un remboursement. Il est également possible de faire intervenir des autorités locales ou des intermédiaires comme les syndicats ou les médiateurs.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles