Famille et Société

Êtes-vous réellement prioritaire pour les congés des fêtes si vous êtes parent ?

Êtes-vous réellement prioritaire pour les congés des fêtes si vous êtes parent

Les congés pour les fêtes créent souvent des tensions entre les salariés. Alors que les employés sans enfant souhaitent profiter pleinement de la période de fin d’année, les parents, eux, veulent passer les vacances en famille. Mais, êtes-vous réellement propriétaire pour les congés des fêtes si vous êtes parent ? Réponses dans cet article.

Pose de congés pendant les fêtes de fin d’année : une source de débat houleux sur les réseaux

Dernièrement, le sujet autour des congés pendant les périodes de fêtes de fin d’année a enflammé la toile. Tout a commencé par une publication d’un internaute qui a émis en quelque sorte sa frustration par rapport au fait que les parents pensent toujours être prioritaires sur les vacances alors que les autres, eux aussi, ont leur familles.

À partir de là, les commentaires se sont multipliés. Les parents se sont exprimés en expliquant que leur demande de congé est souvent liée aux fermetures de crèche.

Disposition pour les parents : que dit la loi ?

Pour commencer, il n’existe aucune réglementation sur la pose des congés pour les parents. Néanmoins, la période de prise de congés doit être fixée par un accord d’entreprise ou une convention de branche. Le texte doit aussi montrer l’ordre de départ des employés ainsi que les délais que le patron doit respecter s’il souhaite modifier l’un de ces éléments.

➡️ À lire aussi :   Le champagne en crise, les français n'en consomment plus car devenu trop cher

Si la convention ou l’accord n’indique aucun détail autour des congés, alors, la donne change. Après avis du comité social et économique, ce sera à l’employeur de voir s’il veut accorder ou refuser la demande de son employé. Pour plus de transparence, il doit connaître la situation familiale de l’individu concerné.

Il est important de rappeler toutefois que s’il est généralement courant qu’un parent soit privilégié durant la période de fêtes, le Code du travail n’émet aucune disposition qui donne la priorité à ce dernier.

D’autres facteurs sont également pris en considération lors de l’attribution des congés aux salariés. Cela inclut par exemple les possibilités de congés du conjoint ou la présence d’une personne en perte d’autonomie ou handicapée dans un ménage.

La décision finale revient à l’employeur

Lors de la pose de congés, l’ancienneté ainsi que l’activité du salarié sont des critères à ne pas négliger comme le précise le Code du Travail. Concrètement, l’employeur doit prendre en compte les autres emplois qu’exercent leurs salariés à côté. Renseignez-vous bien à ce sujet auprès d’un responsable des ressources humaines ou de vos collègues.

Bien évidemment, la décision finale appartient uniquement à l’employeur. Pour que les salariés puissent passer de bonnes fêtes en famille, par exemple, celui-ci a la possibilité de réduire l’activité pendant Noël et de garder les employés dans une branche ou un poste spécifique.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.