Crédit et emprunt

Est-il possible de bénéficier d’un crédit d’impôt pour les frais de ramonage de cheminée ?

Est-il possible de bénéficier d'un crédit d'impôt pour les frais de ramonage de cheminée

Le ramonage est une étape indispensable pour prolonger la durée de vie de la cheminée. Les frais affectés peuvent être élevés selon la qualité de l’installation, le type de cheminée dont vous disposez et la localisation de votre habitation. Alors, est-il possible de bénéficier d’un crédit d’impôt pour les frais de ramonage de cheminée ? Réponses dans cet article.

Ramonage de cheminée : en quoi consiste-t-il ?

Le ramonage permet de conserver la performance de la cheminée. Cela consiste tout simplement à procéder à l’entretien des tuyaux d’évacuation de la fumée due à la combustion du bois, du gaz ou du fioul. Cette technique évite aussi les risques d’asphyxie et d’embrasement de conduit. Mais pas seulement ! Elle vous aide à réaliser des économies notables.

De manière générale, il est recommandé d’effectuer un ramonage une à deux fois par an. Il vaut mieux agir avant l’entrée dans l’hiver pour tirer meilleur parti de votre cheminée. Il convient de rappeler que le ramonage est obligatoire, non seulement pour garantir la sécurité de la maison et ses occupants, mais aussi pour éviter les incendies. Autrement, vous pourrez être exposé à des sanctions d’ordre pécuniaire.

Quid des frais de ramonage de la cheminée ?

Concernant les frais de ramonage de la cheminée, les tarifs peuvent varier d’un professionnel à l’autre, mais également selon les différents critères susmentionnés. Les chiffres oscillent entre 60 € à 80 € ou 120 € et 160 € pour deux ramonages annuels. Si en dehors de la grande agglomération, les tarifs sont moins chers puisqu’ils sont compris généralement entre 45 € et 70 €.

➡️ À lire aussi :   Comment financer l'achat d'une maison avec une petite retraite ?

N’hésitez pas à faire appel à un professionnel expérimenté et reconnu par l’Organisme professionnel de qualification et de classification du bâtiment pour effectuer les travaux nécessaires. À l’issue du ramonage, il vous donnera un certificat que vous pouvez utiliser comme justificatif auprès de l’assureur habitation.

Frais de ramonage et crédit d’impôt : explications

Si les frais de travaux d’équipement pour personne handicapée ou âgée ou de garde des enfants sont déductibles à l’impôt sur le revenu, qu’en est-il des frais de ramonage de cheminée ?
Malheureusement, ces dépenses ne vous permettent pas de bénéficier d’un crédit d’impôt. Ce dernier prend en compte uniquement les travaux de petit bricolage tels que les travaux ponctuels ne nécessitant pas l’intervention ou le savoir-faire d’un professionnel.

Il est important de souligner que si vous êtes locataire d’un logement non meublé, vous devrez prendre en charge les frais de ramonage de cheminée. Si le propriétaire s’en est occupé, la somme dépensée ne sera déduite de ses revenus fonciers qu’à la fin du bail. La condition : il n’a pas pu percevoir le remboursement au 31 décembre de l’année du départ du locataire.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.