Est-ce possible de renégocier un crédit immobilier une fois à la retraite 

Est-ce possible de renégocier un crédit immobilier une fois à la retraite ?

La retraite marque, pour un senior, la fin du versement d’un salaire plein. Désormais, il devra ainsi se contenter de sa pension ainsi que des éventuels compléments auxquels il a droit.

Ce n’est alors pas de bon augure, surtout pour un foyer qui doit encore rembourser un crédit immobilier. En effet, il existe un réel risque pour la situation financière des débiteurs, d’où la nécessité d’opter pour une renégociation.

Revoir les termes de son contrat avec la banque

Il est, en effet, tout à fait possible de discuter avec sa banque concernant un prêt immobilier en cours. Le but est ainsi d’obtenir une redéfinition des termes du contrat qui a été convenu à la base.

Cela devrait notamment permettre d’avoir des conditions beaucoup plus favorables, après la baisse de revenus engendrés par l’arrêt de son activité professionnelle. Les plus de 60 ans ont réellement intérêt à envisager cette option.

Dans ce cas-là, plusieurs points peuvent alors faire l’objet de réflexions entre l’établissement de crédit et son client. Cependant, l’attention doit se concentrer, en premier lieu, sur le taux d’intérêt. La situation actuelle est propice à une baisse, car les pourcentages observés à ce jour ont atteint des niveaux historiquement bas. D’un autre côté, afin de réduire le coût total de l’emprunt, les primes de l’assurance de prêt peuvent aussi faire l’objet d’une renégociation.

➡️ À lire aussi :   Comment alléger les mensualités d’un prêt immobilier ?

Selon les cas et la situation du demandeur, les banques peuvent effectivement faire un geste. Cependant, elles ne sont pas obligées d’accepter, car cela aura évidemment un impact sur leurs bénéfices. Mais pour conserver une bonne relation avec ses clients et pouvoir leur proposer d’autres produits, il est parfois de leur intérêt d’accepter la renégociation.

Quid du rachat de crédit ?

Il peut être assez difficile de parler avec certains établissements financiers. En effet, ils ne sont vraiment pas enclins à changer quoi que ce soit au contrat de prêt de certains seniors. La meilleure solution dans cette situation sera de solliciter un rachat de crédit auprès d’un concurrent.

 

D’autres banques seront, effectivement, susceptibles d’être intéressées par le profil du retraité concerné. Il pourra alors solder la dette auprès de l’établissement d’origine pour racheter le contrat. Par la même occasion, les modalités peuvent être modifiées de manière plus avantageuse pour le débiteur. L’application d’un nouveau taux d’intérêt plus bas est notamment à prévoir. Néanmoins, afin de couvrir les frais, l’échéance finale de remboursement pourrait être repoussée.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles