En cas de train retardé ou annulé, bénéficiez de ces compensations

En cas de train retardé ou annulé, bénéficiez de ces compensations

Comme les vols, les trains sont aussi sujets à des retards fréquents. Les victimes sont déjà assez nombreuses à ce jour, transformant les départs de vacances en véritables cauchemars. Cela peut alors provoquer d’importants préjudices, notamment d’un point de vue financier. Néanmoins, les consommateurs ont des droits. Il est important qu’ils les connaissent, car des possibilités de se faire rembourser ou d’obtenir des compensations financières s’offrent à eux.

Que faire en cas de retard ?

Le transport ferroviaire en France et dans l’Union européenne fait réellement l’objet de plusieurs types de régulation. Ainsi, les éventuels retards des trains ne sont pas impunis. En effet, les voyageurs ont tout à fait les prérogatives pour se faire dédommager par les exploitants et les compagnies.

Si un dépassement de 30 minutes est constaté sur l’heure d’arrivée annoncée, des procédures peuvent être engagées pour obtenir des compensations. Il suffit d’adresser un courrier à l’adresse prévue pour la réservation. Un délai de 15 jours est alors offert dans ce cadre pour faire les réclamations.

Faire face à une annulation

Entre les problèmes techniques, les intempéries, etc., les trains peuvent rester cloués à quai et ne pas assurer la liaison prévue. Une annulation est aussi constatée même si un bout de trajet est déjà effectué et qu’une immobilisation, un demi-tour ou un changement de moyen de transport doivent se faire. Toutes ces situations donnent accès à des remboursements complets du billet de train, qu’il soit imprimé ou électronique. Les demandes peuvent être réalisées en ligne.

➡️ À lire aussi :   Découvrez comment voyager à l’étranger sans se ruiner

Sinon, les voyageurs ont aussi la possibilité de s’adresser à un guichet de la SNCF, le tout, dans les 24 h après l’annulation. Un bon d’achat équivalent au ticket initial est alors offert dans les 7 jours. En outre, le client peut également tout de suite prendre un autre train pour la même destination sans frais supplémentaires à condition de trouver une place assise.

Indemnité variable selon les opérateurs

Il faut savoir que certaines conditions varient en fonction du type de train concerné. S’il s’agit du TGV, de l’Intercité ou encore du train SNCF international par exemple, des compensations peuvent être demandées en ligne dans les 60 jours en cas de retard et les éléments fournis diffèrent en fonction de la durée du retard.

La réclamation pour un train Ouigo peut se faire par téléphone. En ce qui concerne Eurostar, des indemnisations en bon d’achat ou par virement bancaire sont à prévoir en cas de retard de plus de 60 minutes.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles