En cas de litige avec votre opérateur de forfait mobile, suivez ces conseils pour le régler

En cas de litige avec votre opérateur de forfait mobile, suivez ces conseils pour le régler

Chaque année, le nombre de clients non mécontents augmente autant que la consommation. Les opérateurs téléphoniques sont particulièrement concernés par diverses réclamations. Les insatisfactions ou les mauvaises surprises sont, en effet, fréquentes.

S’engager dans un litige est donc une solution que beaucoup décident de choisir. Cela implique néanmoins des procédures et quelques démarches à suivre. Certains conseils sont également à prendre en compte pour augmenter ses chances d’avoir une réponse favorable.

Pour la contestation de facture

En termes de litiges ou de conflits, ce sont les histoires de factures qui en provoquent le plus. Il se peut que les opérateurs rajoutent des options non demandées ou des coûts supplémentaires auxquels le client ne s’attendait pas vraiment. Dans ce cas, la meilleure chose à faire est de contester au lieu de cesser de payer. Pour cela, un simple courrier devrait suffire. Un délai d’un an est donné dans ce sens.

Pour obtenir une garantie de son mobile

Un téléphone portable est un accessoire fragile. Parfois, des défauts peuvent le rendre obsolète, alors même qu’il est neuf. Les consommateurs ont donc le droit d’appliquer la garantie dans les délais prévus. Si la demande est justifiée, il est possible d’obtenir un appareil de remplacement en bon état.

➡️ À lire aussi :   L'offre tarifaire heures pleines/heures creuses est-elle vraiment avantageuse ?

Le mieux serait de se rendre directement au magasin avec la facture et le smartphone défaillant ou de l’expédier en courrier recommandé avec AR.

Pour résilier son contrat avant terme

Normalement, les accords de Novelli permettent aux utilisateurs de changer pour un nouvel opérateur et ainsi résilier leur contrat avec l’actuel. Cependant, c’est aussi une action qui est source d’un grand nombre de litiges. La rupture doit, en effet, s’accompagner de frais.

Il faut savoir qu’une résiliation avant les 12 premiers mois impliquera un paiement de la totalité des mensualités encore due. Le mieux serait d’attendre au-delà de la première année pour amoindrir les coûts (un quart des mensualités restantes).

Pour signaler toute fraude

Les opérateurs mobiles peuvent parfois user de méthodes peu recommandées et éventuellement illégales pour vendre des forfaits ou faire rester un client dans leur portefeuille. Pour cela, ils font alors régner le flou autour de leurs conditions et modalités d’engagement.

Si la transparence n’est pas de mise, la Direction générale de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF) peut recevoir les signalements. Cela peut se faire facilement en ligne ou par courrier à la direction départementale de la protection des populations.

➡️ À lire aussi :   Faites des bonnes affaires sur Internet grâce à ces bons de réductions intéressants
À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles