En cas de conflit avec une agence de voyage ou autres, suivez ces conseils pour saisir le médiateur du tourisme

En cas de conflit avec une agence de voyage ou autres, suivez ces conseils pour saisir le médiateur du tourisme

Pour préparer leurs vacances ou leurs voyages, un grand nombre de consommateurs préfèrent se tourner vers les agences spécialisées. Cela peut leur procurer beaucoup plus de facilité. Néanmoins, de mauvaises surprises peuvent parfois advenir. Entre non-respect des engagements, annulation de dernière minute, etc., des litiges en résultent alors souvent. Pour les régler, plusieurs solutions s’offrent aux clients. Cependant, faire appel au médiateur du tourisme est généralement la meilleure option.

Quelques conditions à remplir

Tout client non satisfait devrait pouvoir saisir le médiateur du tourisme et des voyages en cas de besoin. Il s’agit d’une entité censée servir d’intermédiaire pour régler les conflits entre les consommateurs et les professionnels du secteur. Néanmoins, avant d’entamer les procédures, il est nécessaire que les entreprises poursuivies fassent partie des adhérents aux groupements suivants :

  • Le Syndicat national des agents de voyages ;
  • La Fédération nationale de l’aviation marchande ;
  • Le Syndicat des entreprises de tour operating ;
  • L’Union nationale des organisations de séjours éducatifs et linguistiques ;
  • Aéroports de Paris.

Une liste est facilement consultable sur le site de la médiation.

Les démarches nécessaires

Aujourd’hui, pour tout cas de litige et de besoin d’intervention de la médiation du tourisme et des voyages, il faut avoir, en premier lieu, contacter le service client du professionnel concerné. Seulement en cas de refus de ce dernier de donner suite aux réclamations, le dossier peut être envoyé auprès du médiateur.

➡️ À lire aussi :   Vacances d'été : comment voyagent les seniors français ?

Pour cela, un formulaire spécial est à télécharger et à compléter, toujours à envoyer par courrier à l’adresse : MTV Médiation Tourisme Voyage, BP 80303, 75823 Paris Cedex 17. Toutes les preuves utiles comme les contrats, les échanges d’e-mail ou encore les factures sont à mettre en pièces jointes pour démontrer les fautes qui ont été commises.

Les recours à prévoir en cas d’échec

La MTV est là pour trouver des solutions aux conflits qui opposent consommateurs et professionnels du tourisme. Elle étudie alors profondément les documents qui lui sont envoyés afin de déterminer les mesures qui doivent être prises. Si cette entité, qui est complètement indépendante, n’émet pas d’avis favorable pour le client, une seule autre possibilité s’offre à lui.

Il s’agit d’engager des poursuites auprès du tribunal d’instance le plus proche. Néanmoins, il n’est pas conseillé d’en arriver jusque-là si cela n’en vaut pas la peine. Les frais de procédures peuvent, dans ce cas, être assez lourds.

À lire également :

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles