Immobilier

Devenir propriétaire de son propre logement social, est-ce une bonne idée ?

Devenir propriétaire de son propre logement social, est-ce une bonne idée

Malgré la crise immobilière, il existe toujours certaines opportunités pour réaliser de bonnes affaires. Si vous souhaitez devenir propriétaire de votre propre logement social, vous pouvez profiter de la situation actuelle. Cependant, cette démarche requiert discernement et précaution. Focus !

Comment réussir l’achat d’un logement social ?

Acquérir un logement social pendant la crise immobilière peut être une bonne idée. En effet, vous pourrez trouver plus facilement une sélection de biens qui correspond à votre budget. Néanmoins, vous devez vous renseigner préalablement sur l’historique du logement social en question. Assurez-vous qu’il a été construit il y a dix ans au minimum. Mais pas que ! Focalisez-vous sur la qualité du bien. Celui-ci doit se conformer aux normes minimales d’habitabilité.

Si vous habitez dans un HLM depuis deux ans, vous avez la possibilité de l’acheter. Pour ceux qui se situent dans un parc privé, vous avez le droit de soumettre votre offre. En revanche, la vente sera priorisée pour deux catégories bien précises : les locataires du parc et les foyers aux revenus modestes. L’attente risque donc d’être longue.

Comment optimiser sa chance ?

Pour que votre dossier se retrouve en haut de la pile, pensez d’abord à déterminer préalablement votre budget. Ce faisant, n’hésitez pas à établir une petite liste pour éviter de fausser votre calcul. Vous devez définir votre capacité d’emprunt et votre apport personnel, ainsi que les différents frais annexes requis. Certains ménages peuvent aussi jouir d’une aide à l’achat. C’est pourquoi il est fortement recommandé de vous informer auprès de l’Agence nationale pour l’information sur le logement.

➡️ À lire aussi :   Résidences secondaires : la taxe d’habitation comme seule arme contre la location saisonnière ?

Ensuite, si vous souhaitez optimiser votre chance, il est conseillé d’échanger avec votre bailleur. Celui-ci vous proposera probablement les logements actuellement en vente. Autrement, vous pouvez vous rendre sur des sites dédiés pour dénicher les biens les plus adaptés à vos besoins.

Acheter un HLM : bonne ou mauvaise idée ?

Acquérir un logement social présente de multiples avantages :

  • Les prix de ces biens sont nettement moins chers par rapport à ceux du marché classique. Ce type de logement convient très bien pour les foyers aux revenus modestes souhaitant devenir propriétaires.
  • Un sentiment de stabilité résidentielle. Désormais, vous n’avez plus cette sensation de peur concernant les hausses soudaines de loyer.
  • L’achat est assorti à des subventions et des aides gouvernementales. De quoi réduire le coût d’acquisition du bien.
  • En revanche, si vous désirez un jour procéder à la revente, la plus-value potentielle pourrait être moindre.

En somme, cette opération peut être intéressante dans l’ensemble, notamment pour ceux qui sont en quête d’un logement alliant fiabilité et abordabilité. Avant de prendre une décision définitive, rapprochez-vous d’un professionnel qui vous fournira des conseils personnalisés et qui se chargera d’évaluer si cette option est la meilleure pour vous.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.