Hausses de retraites des fonctionnaires

Découvrez les hausses de retraite des fonctionnaires prévues pour cette année

Comme l’avait annoncé le ministre de l’Economie, les retraites feront l’objet d’une nouvelle augmentation en 2024. Elle pourrait entrer en vigueur dès le 1er janvier. Il y a de quoi se réjouir pour les retraités et les futurs retraités français.

Les fonctionnaires bénéficieront d’une revalorisation de leurs retraites au début 2024

La revalorisation générale des pensions de retraite concerne particulièrement les fonctionnaires. Prévue pour 2024, elle a été annoncée officiellement par Bruno Le Maire le 22 septembre 2023. Il s’agit d’une hausse de 5,2 % qui s’applique au 1er janvier 2024.

Beaucoup de retraités attendent impatiemment les chiffres sur cette revalorisation à venir. Plus exactement, ils sont près de 15 millions suite à la précédente revalorisation appliquée au 1er octobre 2023.

Cette revalorisation de 5,2 % permet aux retraités de faire face à l’inflation galopante et inquiétante (environ 5 %). Elle est en effet basée sur la hausse généralisée des prix à la consommation. Ils ont beaucoup flambé ces derniers mois. Le pouvoir d’achat des Français a subi de plein fouet les conséquences de cette interminable inflation grandissante.

Pour rétablir la balance et y ajouter un peu plus d’équilibre, le gouvernement souhaite augmenter les pensions de retraite. C’est déjà chose faite au 1er octobre 2023. Pour protéger davantage le pouvoir d’achat des retraités, ces derniers bénéficieront encore d’une revalorisation de leurs pensions en 2024.

➡️ À lire aussi :   Retraite : fin des retards de versement de la première pension, voici les dates

Qu’en est-il des pensions complémentaires ?

Les pensions de retraite complémentaires ont déjà été revalorisées au début du mois d’octobre 2023. Plus de 13 millions de retraités du secteur privé ont bénéficié d’une hausse de + 4.9 % de leurs pensions de retraite complémentaires (Agirc-Arrco) à cette date.

Cette hausse de 4,9 % ne concerne que les pensions de retraite complémentaires du secteur privé. Cela correspond au niveau de l’inflation pour 2023, estimé par l’Insee. Selon l’accord engagé dans la nuit du 4 au 5 octobre 2023, la hausse des pensions complémentaires pourrait être sous-indexée en 2024 et 2026 (de 0,4 % à 0,8 % de moins que l’inflation).

Il a été également décidé qu’à compter du 1er décembre 2023, le malus sur la retraite complémentaire Agirc-Arrco sera supprimé. Il s’agit d’une minoration de 10 % instaurée en 2019 applicable aux pensions de retraités qui partent à l’âge légal avec un taux plein.

Bien entendu, des retraités subissent encore cette minoration. Pour eux, ce malus sera supprimé à compter du 1er avril 2024. C’est seulement à partir de cette date qu’ils pourront encaisser l’intégralité de leur pension de retraite complémentaire Agirc-Arrco. Les montants non versés entre la liquidation de leur retraite et le 1er avril 2024 ne seront pas remboursés.

➡️ À lire aussi :   CPF pour les retraités : quand et comment utiliser son compte personnel de formation ?

N’oublions pas que le régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco est géré par les représentants des organisations patronales et syndicales.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles