Actualités des séniors

Découvrez les aides pour l’aménagement de salle de bain senior en 2024

Découvrez les aides pour l'aménagement de salle de bain senior en 2024

De plus en plus de seniors optent actuellement pour le maintien à domicile. Bien qu’économique, cette solution requiert des travaux pour adapter l’habitation à leur perte d’autonomie. Non seulement cela améliore le confort de vie des personnes âgées, mais leur permet également de vieillir en sécurité. En priorité, il est recommandé de lancer l’aménagement de la salle de bain en premier. Découvrez dans cet article les aides financières en 2024 pour l’installation d’une douche senior.

MaPrimeAdapt’

L’aménagement de la salle de bain consiste à limiter les risques de chute et facilite l’accès pour les seniors en fauteuil roulant. MaPrimeAdapt’ est un dispositif financier destiné au financement de l’installation de lavabos PMR ou de douches seniors. Disponible depuis le 1er janvier 2024, elle peut couvrir jusqu’à 70% des travaux, dans la limite des 22 000 €.

À noter que cette aide est dédiée aux personnes âgées de plus de 70 ans, ou de 60 à 69 ans en perte d’autonomie précoce et dont les revenus sont modestes voire très modestes.

L’aide « Habiter facile »

Gérée par l’Anah, l’aide « Habiter facile » permet de subventionner les travaux d’aménagement de la salle de bain. Elle peut atteindre jusqu’à 35% du montant des travaux pour les foyers aux revenus modestes et à 50% pour les plus modestes.

➡️ À lire aussi :   L'hiver, une saison idéale pour les travaux d'isolation intérieure ?

« +3 »; Ce dispositif s’adresse aux seniors, aux personnes en situation de handicap, en perte d’autonomie et à mobilité réduite. Bien évidemment, il faut présenter les justificatifs d’éligibilité aux prestations PCH, AAH ou et d’attribution à la carte d’invalidité.

MaPrimeRénov’ Sérénité

Conçue en remplacement du dispositif « Habiter mieux », MaPrimeRénov’ Sérénité est versée par l’Anah. Elle subventionne les travaux de rénovation qui permet de profiter d’un gain énergétique de 35% au minimum. Cela inclut par exemple, l’installation d’une isolation dans la salle de bain.

Les montants de l’aide dépendent de vos ressources. Mais de manière générale, ils s’élèvent entre 35 à 50% de la somme totale des travaux hors taxe. Et ce, avec un plafond de 30 000 €.

Le crédit impôt à 25%

La mise en place du crédit impôt a pour objectif d’encourager le maintien à domicile des seniors. Ce dispositif touche uniquement les équipements sanitaires comme les douches de plain pied et les baignoires à porte, l’installation de barres de maintien, des mobiliers à hauteur réglable et les wc surélevés. Il s’élève à hauteur de 25% du montant total des travaux mis en œuvre, avec un plafond de 5 000 € pour une personne seule et de 10 000 € pour un couple.

➡️ À lire aussi :   Revenus de la classe moyenne en France - Comment vous situez-vous avec votre retraite ?

De plus, vous pouvez bénéficier d’un allègement de 5,5% du montant de la TVA si vous engagez un professionnel pour réaliser des travaux dans un logement neuf permettant d’optimiser l’autonomie des seniors.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.