Retraite

CSG : qui sont les retraités qui n’auront plus à payer en 2024 ?

CSG qui sont les retraités qui n'auront plus à payer en 2024

Payer la contribution sociale généralisée ou la CSG est obligatoire pour les actifs comme pour les personnes à la retraite jusqu’alors. À partir de 2024, la donne va changer, notamment pour ces dernières. En effet, certaines d’entre elles n’auront plus à s’acquitter de ce prélèvement social. Mais, de qui s’agit-il réellement ? Réponses dans cet article.

Exonération de la CSG selon le revenu fiscal de référence du retraité

Prélevée sur les revenus de patrimoine, de remplacement, d’activités et de placement, la CSG contribue au financement de la protection sociale en France. Le taux du prélèvement commence à 0% pour l’exonération, puis évolue petit à petit soit : 3,8%, 6,6% et 8,3% en fonction du revenu fiscal de référence ou RFR du retraité. Il faut également prendre en compte ses parts sociales.

Si vous ne connaissez pas le taux des cotisations appliqué sur votre pension, rendez-vous directement sur votre espace personnel et vérifiez la notification qui vous a été préalablement envoyée. Autrement, vous pouvez vous référer aux indications dans votre avis d’imposition.

Pour 2024, vous devez vous munir de votre dernière imposition de 2023 (que vous avez reçue cet été) calculée à partir de vos revenus 2022. Pour éviter de payer la CSG, voici les seuils à ne pas dépasser :

  • Pour une part fiscale : 12 230 €
  • Pour 1,5 part fiscale : 15 495 €
  • Pour 2 parts fiscales : 18 760 €
  • Pour 2,5 parts fiscales : 22 026 €
  • Pour 3 parts fiscales 25 291 €
  • 3 265 € : par demi-part fiscale supplémentaire.
➡️ À lire aussi :   Quel mois de l'année est le plus judicieux pour aller en retraite ? Ne commettez pas cette erreur

Bon à savoir :

Votre revenu fiscal de référence antérieur vous a permis de bénéficier déjà d’un taux réduit de 3,8% ou carrément d’une exonération et vous vous demandez si vous continuerez à profiter de votre taux actuel même si votre revenu a augmenté. Sachez qu’effectivement, votre taux actuel sera maintenu au moins une année ou plus en fonction des situations.

Quid des prestations vieillesse entraînant une exonération de la CSG

Vous pouvez profiter de l’exonération de la CSG si vous bénéficiez de l’une des prestations vieillesse suivantes :

  • Allocation de solidarité aux personnes âgées / ASPA
  • Majoration de retraite pour tierce personne
  • Allocation supplémentaire d’invalidité / ASI
  • Allocation de reconnaissance du combattant
  • Allocation de veuvage de la sécurité sociale
  • Retraite mutualiste du combattant.

Il est important de souligner que la CSG est en partie déductible de votre impôt sur le revenu. Pour un prélèvement de 3,8%, ce taux peut être déduit intégralement du revenu imposable de 2024. La déduction pour un taux de 6,6% est à hauteur de 4,2% contre 5,9% pour les retraités taxés à 8,3%. À noter cependant que ces chiffres touchent uniquement la France métropolitaine. Les montants sont largement supérieurs pour les DOM.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.