Crédit Immo Peut-on encore emprunter à moins de 4% à l'approche de la retraite

Crédit Immo : Peut-on encore emprunter à moins de 4% à l’approche de la retraite ?

En dépit de la nouvelle hausse des prêts immobiliers en octobre dernier, certaines personnes parviennent encore à emprunter à moins de 4%. Est-ce le cas des séniors et des retraités ?

Zoom sur les taux observés au début du mois de novembre

Les courriers ont déjà fourni les derniers barèmes bancaires au début du mois de novembre. Sur toutes les durées d’emprunt, la barre symbolique des 4 % a été franchie :

  • 4% sur 15 ans
  • 4,20% sur 20 ans
  • 4,50% sur 25 ans

Il s’agit ici des taux moyens pratiqués par les banques françaises. D’autres établissements de crédit proposent des taux plus faibles, selon les régions. A l’évidence, ce sont des offres dédiées aux emprunteurs disposant de revenus plus importants. Les taux les plus attractifs oscillent entre :

  • 3,70% sur 15 ans
  • 3,90% sur 20 ans
  • 3,98% sur 25 ans

Dans certaines banques, les meilleurs profils profitent aujourd’hui d’un taux alléchant de 3,70% environ sur 20 ans. Les autres, les moins aisés, peuvent jouir d’une offre allant de 3,80% à 3,90% sur la même période.

Les banques n’accordent pas toujours des taux inférieurs à 4% à tous leurs clients. En se justifiant de revenus supérieurs à la moyenne dans sa région, on peut changer la donne. Pour mettre toutes les chances de son côté, il faut avoir un apport personnel à hauteur de 30%.
En tout cas, il n’existe plus de profil type ni de taux unique de nos jours. Chaque banque sélectionne des emprunteurs selon leurs critères d’évaluation.

➡️ À lire aussi :   Le métier de courtier de crédit n'existera plus – Y a-t-il un intérêt à vouloir passer par un courtier ?

Les seniors et les retraités peuvent-ils souscrire un crédit immobilier à moins de 4% ?

Les séniors et les retraités figurent toujours dans la liste des emprunteurs éligibles aux prêts immobiliers. Tout comme les autres clients des banques, ils sont soumis à un certain nombre de critères. Pour eux, la durée d’emprunt est souvent plus ou moins courte : entre 10 et 15 ans. Bien qu’il n’existe pas d’âge limite pour souscrire un crédit immobilier, la date d’échéance du prêt ne doit pas dépasser 90 ans.

Pour octroyer un prêt immobilier à un sénior ou un retraité, les banques exigent une assurance emprunteur plus contraignante. En principe, au-delà de 70 ou 75 ans, les emprunteurs ne sont plus couverts. Les taux d’assurance sont nettement plus élevés par rapport aux autres clients plus jeunes. Idem pour le coût de la garantie décès/invalidité.

Malgré tout cela, les séniors sont privilégiés dans certaines banques. Versés à vie, leurs revenus sont à la fois réguliers et sécurisés. C’est notamment le cas des fonctionnaires retraités. Des contrats d’assurance-vie souscrits en amont jouent également en faveur des emprunteurs séniors.

Même après 60 ans, vous pouvez encore bénéficier de différentes solutions de financement pour concrétiser votre projet immobilier :

  • Prêt amortissable classique
  • Prêt in Fine
  • Prêt hypothécaire
  • Prêt-relais
  • Nantissement (alternative à l’assurance emprunteur)
➡️ À lire aussi :   Investir dans les résidences de service, est-ce une bonne idée en ce moment ?

Les taux des crédits immobiliers ont encore progressé en octobre 2023. Les taux moyens sont ainsi passés de 1 % à 4 % en l’espace de 2 ans. L’observatoire Crédit logement précise que la durée moyenne des prêts est de plus de 20 ans, soit 249 mois.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles