Conseils et astuces pour adapter sa chambre à coucher pour une meilleure autonomie

Conseils et astuces pour adapter sa chambre à coucher pour une meilleure autonomie

La perte d’autonomie peut être difficile à accepter et à gérer au quotidien. Pour faciliter la vie des personnes concernées, il est essentiel d‘aménager leur espace de vie afin de leur offrir un maximum de confort et de sécurité. La chambre à coucher est une pièce clé dans ce processus. Dans cet article, nous vous proposons quelques conseils et astuces pour adapter votre chambre en cas de perte d’autonomie.

Choisir un lit adapté

Le choix du lit est primordial pour garantir un sommeil réparateur et faciliter les mouvements. Plusieurs critères sont à prendre en compte :

  1. La hauteur du lit : un lit trop bas peut rendre difficile le passage de la position assise à la position debout. Optez pour un lit dont la hauteur est ajustable, ou ajoutez des rehausseurs de lit si nécessaire.
  2. Les barrières de lit : elles permettent d’éviter les chutes et aident à se retourner dans le lit. Elles peuvent être fixes ou amovibles, selon vos besoins.
  3. Le matelas : privilégiez un matelas ferme qui soutient bien le corps sans pour autant être trop dur. Un surmatelas peut également améliorer le confort du couchage.

Les lits médicalisés

Pour les personnes ayant des besoins spécifiques, un lit médicalisé peut être une solution adaptée. Ces lits offrent un maximum de confort et de sécurité grâce à leurs fonctions spécifiques, telles que la possibilité d’incliner le matelas pour faciliter la respiration ou soulager certaines douleurs.

➡️ À lire aussi :   Comment rénover sa maison facilement quand on est senior ?

Aménager l’espace autour du lit

L’aménagement de l’espace autour du lit doit permettre une circulation fluide et sécurisée, notamment pour les personnes utilisant un déambulateur ou un fauteuil roulant. Voici quelques conseils :

  1. Dégager l’espace : évitez d’encombrer la zone autour du lit avec des meubles ou objets inutiles. Pensez à éliminer les tapis qui peuvent provoquer des chutes.
  2. Installer un éclairage adapté : assurez-vous que la pièce soit bien éclairée et facilement accessible depuis le lit. Privilégiez les lampes avec interrupteur tactile ou à télécommande pour plus de facilité.
  3. Faciliter l’accès aux objets personnels : placez les effets personnels tels que lunettes, médicaments ou téléphone à portée de main sur une table de nuit ou une étagère à proximité du lit.

Les aides techniques pour se lever

Pour aider les personnes en perte d’autonomie à se lever, plusieurs dispositifs existent :

  • Le fauteuil releveur : ce type de fauteuil est équipé d’un système électrique permettant de basculer l’assise vers l’avant, facilitant ainsi le passage de la position assise à la position debout.
  • La potence de lit : fixée au lit ou au mur, cette barre d’appui permet de se hisser en position assise puis de se lever plus facilement.

Adapter les rangements

Il est essentiel de faciliter l’accès aux vêtements et objets personnels pour préserver l’autonomie des personnes âgées. Voici quelques conseils :

  1. Opter pour des meubles bas : choisissez des armoires et commodes dont les rangements sont accessibles sans avoir à se pencher ou à monter sur un tabouret.
  2. Utiliser des boîtes transparentes : elles permettent de visualiser rapidement le contenu, évitant ainsi de chercher inutilement dans plusieurs tiroirs.
  3. Ranger les vêtements par fréquence d’utilisation : placez les vêtements les plus souvent portés à hauteur d’yeux et de bras, pour éviter de devoir fouiller dans les étagères du haut.
➡️ À lire aussi :   Comment réduire les pertes de chaleur et faire des économies grâce à une technique innovante

Les aides techniques pour s’habiller

Des accessoires spécifiques peuvent aider les personnes en perte d’autonomie à s’habiller plus aisément :

  • Le chausse-pied long : il permet d’enfiler les chaussures sans se pencher.
  • Les pinces de préhension : elles facilitent la prise d’objets situés en hauteur ou hors de portée.

En somme, adapter sa chambre à coucher en cas de perte d’autonomie nécessite une attention particulière au choix du lit, à l’aménagement de l’espace et aux solutions de rangement. Des aides techniques peuvent également faciliter le quotidien des personnes concernées. N’hésitez pas à solliciter l’aide d’un professionnel pour vous accompagner dans ces démarches.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles