Famille et Société

Congé parental réformé : il sera mieux indemnisé pour les jeunes parents dès 2025

Congé parental réformé il sera mieux indemnisé pour les jeunes parents dès 2025
Julien
Proposé par Julien Delarche

Le congé parental va encore être réformé au profit des jeunes parents. Il s’agit d’une bonne nouvelle annoncée par la ministre des Solidarités elle-même au 8 novembre 2023. Zoom sur cette nouvelle réforme du congé parental prévue pour 2025 !

La création d’un nouveau droit en faveur des jeunes parents dès 2025

Le 8 novembre dernier, Aurore Bergé, ministre des Solidarités, avait annoncé la création d’un « nouveau droit » pour les familles. Il s’agit en l’occurrence d’une éventuelle réforme du congé parental, créé initialement en 1977. Si elle est adoptée, elle devrait faire surface en 2025.

Notons que le congé parental a déjà été réformé à plusieurs reprises. En principe, il donne la possibilité aux parents d’arrêter temporairement leur activité professionnelle jusqu’au troisième anniversaire de l’enfant. En 2014, cette durée a été réduite à 2 ans, sous la présidence Hollande. L’indemnité a aussi baissé depuis lors.

Depuis la réforme du congé parental en 2014, sa durée est de 2 ans dans l’hypothèse où seulement l’un des parents avait pris ce droit. La troisième année étant dédiée à l’autre parent. Cette réforme visait ainsi à pousser le taux de recours des pères à 25 %.

Malgré cette réforme du congé parental de 2014, le taux de recours des pères n’a pas vraiment progressé. Sur ce sujet, une étude de l’OFCE de 2021 avait démontré que moins de 1 % des pères prennent ce congé. Selon les chiffres du gouvernement, le nombre de parents ayant pris ce droit avait baissé de 500 000 en 2013, puis de 246 000 en 2020.

➡️ À lire aussi :   Comment trouver sa place dans une famille nombreuse en tant que belle mère?

Le nouveau droit annoncé par le ministre des Solidarités s’apparente à un congé familial. Il viendra ainsi compléter le congé maternité ainsi que le congé paternité. Aurore Bergé précise que les parents pourront les prendre en même temps ou bien l’un après l’autre, à temps plein ou à temps partiel.

Notons que ce futur congé familial offrira une meilleure rémunération par rapport au congé parental d’aujourd’hui. Ce dernier étant toujours indemnisé à hauteur de 429 €/mois.

Petit rappel sur le congé parental d’éducation pour un salarié du privé

En attendant l’entrée en vigueur de ce nouveau congé familial, sachez que le congé parental d’éducation à temps plein est toujours d’actualité en France. Il concerne notamment les salariés du secteur privé. Il permet à chaque parent de suspendre son activité professionnelle à l’occasion de la naissance d’un enfant. Il y a, bien entendu, quelques critères d’attribution à remplir.

Le congé parental d’éducation n’est possible que pour les salariés se justifiant d’au moins 1 an d’ancienneté. Idem pour les salariés dépendants de la convention collective nationale des particuliers employeurs et de l’emploi à domicile.

Pour un salarié du privé, la durée du congé parental ne peut excéder 1 an. Le renouvellement de ce droit est possible sous certaines conditions. Le nombre d’enfants nés (ou adoptés) constitue un critère déterminant pour fixer la durée du congé parental. Idem pour sa date de fin.

➡️ À lire aussi :   Plus d'APL ni d'allocations familiales pour cette catégorie de personnes vivants en France

Pour y voir plus clair, voici un petit tableau récapitulatif :

Nombre d’enfants nés (en même temps)

Durée maximale initiale du congé parental Nombre de renouvellement du congé parental

Date de fin du congé parental, peu importe la date du début)

1

1 an 2 fois

Jusqu’au 3ème anniversaire de l’enfant né

2

1 an 2 fois Jusqu’à la date d’entrée à l’école maternelle

3 ou plus

1 an 5 fois

Jusqu’au jour du 6ème anniversaire des enfants nés

 

A propos de l'auteur

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.