Famille et Société

Congé de naissance révolutionné en 2025 : nouvelles indemnités journalières

Congé de naissance révolutionné en 2025 nouvelles indemnités journalières

Un nouveau congé pour les familles va finalement voir le jour. Il s’agit du fameux congé de naissance, comme annoncé par le président de la République Française. Sans plus attendre, voici tout ce qu’on sait sur cette mesure favorable.

Les premières modalités du congé de naissance enfin dévoilées

Emmanuel Macron avait déjà annoncé vouloir remplacer le congé parental actuel par un nouveau congé appelé « congé de naissance ». A priori, c’est l’une des mesures de la politique de réarmement démographique. Elle vise notamment à remédier (durablement) à la chute du taux de natalité dans le pays.

Aux dernières nouvelles, le congé de naissance verra le jour courant 2025. C’est une annonce faite par l’Elysée le lundi 22 janvier 2024. De quoi réjouir les Français qui envisagent de fonder une famille dans les prochaines années. D’autant plus que des informations relatives à la rémunération de ce nouveau congé ont déjà été dévoilées.

L’Elysée indique que sa rémunération s’apparenterait à une indemnité journalière. Bien évidemment, la mise en place d’une telle mesure se fera par étape. La présidence de la République française souligne : « Ce nouveau congé implique de grosses évolutions qui demandent des travaux et des consultations, et cela doit passer, pour être adopté, par le projet de loi de financement de la sécurité sociale ».

➡️ À lire aussi :   Les jeunes parents bénéficieront d'un nouveau congé familial en 2025

L’Elysée ajoute : « le but est de le passer dans le prochain projet de financement de la sécurité sociale (PLFSS) à l’automne prochain pour une entrée en vigueur courant 2025 ». Autrement dit, il faudra encore un an pour pouvoir bénéficier du nouveau congé de naissance. Bien que cette mesure ne soit pas encore en vigueur, certaines informations sont déjà connues.

D’autres informations divulguées concernant le nouveau congé de naissance

En effet, l’Elysée a déjà divulgué des informations concrètes sur le congé de naissance. Il y a notamment sa durée qui s’établit à six mois. Le dispositif commence ainsi à prendre forme éloignant toutes les spéculations. Annoncée par le chef d’Etat le 16 janvier dernier, cette initiative va jouer en faveur des familles françaises.

Pour mémoire, le congé parental actuel a vu le jour en 1977. Jugé insuffisante, sa rémunération fait mauvaise presse ces dernières années, soit 429 € par mois. La raison pour laquelle le gouvernement souhaite modifier la donne. Pour ce faire, le lancement d’un nouveau congé est mis en avant par l’exécutif.

Plus rémunérateur, le nouveau congé de naissance s’annonce prometteur. D’autant plus que son plafond mensuel s’établit à 1 800 €. D’après l’Elysée, la Sécurité Sociale financera une partie de cette rémunération. Et, celle-ci peut être complétée par l’employeur. C’est ainsi que son montant pourra atteindre 100% du salaire.

➡️ À lire aussi :   Parents, ne ratez pas l'allocation de base Paje : conditions et astuces pour un versement assuré

Actuellement, les autres modalités du congé de naissance font l’objet de négociations avec les partenaires sociaux. D’après l’Elysée, ce sera un « attelage entre les congés existants, maternité (16 semaines) et paternité (28 jours), un complément qui doit leur permettre de rester au total 6 mois auprès de leur enfant ».

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.