Compte épargne logement

Compte épargne logement : est-ce réellement une bonne idée ?

Vous envisagez d’ouvrir un compte épargne logement, mais vous ignorez encore le plafond du CEL ? Vous êtes au bon endroit ! Dans cette rubrique, nous allons vous expliquer en détail toutes les caractéristiques du CEL : plafond, conditions d’ouverture, versements, retraits, etc.

Y-a-t-il un plafond pour le compte épargne logement ?

La réponse à cette question est OUI. Il y a un plafond, fixé à 15 300 €. Le compte épargne logement est, pour rappel, un produit d’épargne orienté vers un projet immobilier (achat de résidence principale, par exemple). En effet, le CEL permet de se constituer une épargne augmentant ainsi les chances d’obtenir un prêt immobilier. Il peut également s’agir d’un prêt travaux ou d’une prime d’Etat.

Ne confondez jamais le compte épargne logement et le plan d’épargne logement. Il s’agit de deux choses différentes. Parmi les points de contrastes du PEL et du CEL, citons la disponibilité de l’épargne cumulée. Plus précisément, elle est toujours disponible dans le cadre d’un CEL.

Petit rappel sur les conditions d’ouverture du CEL

les conditions d’ouverture du CEL

Le compte épargne logement est soumis à un certain nombre de conditions d’ouverture. Bien entendu, le CEL est accessible à tous, y compris aux mineurs. Il suffit d’y verser le montant minimum exigé : 300 €. Après ce versement initial, vous êtes libre de choisir le montant des autres versements sur votre CEL. Néanmoins, ils doivent être supérieurs à 75 €.

Le CEL ne prévoit aucun montant maximum de versement. Veuillez juste à ne pas dépasser le plafond de versements de 15 300 €.

En ce qui concerne les retraits effectués sur un CEL, ils sont libres. Assurez-vous de garder un solde minimum de 300 €. Autrement, votre CEL sera automatiquement clôturé. Vous perdez ainsi tous les avantages alléchants y afférents.

➡️ À lire aussi :   Les retraités oublient souvent ce compte et perdent jusqu'à 6.000 euros

Notons qu’un CEL génère un taux d’intérêt de 0,75 %. Des intérêts entièrement capitalisables. En effet, ils viennent s’ajouter au capital épargne au 31 décembre de chaque année. Ils produisent ainsi des intérêts supplémentaires.

Quid de la fiscalité du CEL ?

En tant que titulaire d’un CEL, vous devez absolument connaître la fiscalité applicable à ce type de produit d’épargne. Plus concrètement, elle dépend énormément de la date d’ouverture du CEL. Voici un petit tableau comparatif pour y voir plus clair :

CEL ouvert depuis 2018 CEL ouvert avant 2018
  • Les intérêts sont soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux
  • Le prélèvement forfaitaire unique de 30 % (12,8 % d’IR + 17,20 % de prélèvements sociaux) s’applique dès le versement des intérêts
  • Exonération totale d’IR et de prélèvements sociaux

Visiblement, la fiscalité d’un CEL ouvert avant 2018 s’avère plus avantageuse.

Bon à savoir : le prélèvement forfaitaire unique de 30 %, applicable aux intérêts d’un CEL ouvert à compter de 2018, est pris en compte lors du traitement de votre déclaration de revenus et du calcul de votre imposition définitive. Heureusement, vous pouvez toujours opter pour l’application du barème progressif à la place du taux forfaitaire de l’impôt sur le revenu.

Obtenir un prêt immobilier grâce au CEL : comment ça marche ?

Il s’avère plus facile d’obtenir un prêt immobilier à un taux privilégié à l’aide d’un CEL ouvert après 2018. Bien entendu, ce prêt est destiné au financement de :

  • La résidence principale
  • L’achat de parts de SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier)

D’autres conditions sont imposées comme l’âge du CEL. Il est tout simplement impossible d’obtenir un prêt immobilier avec un CEL ouvert récemment. Il faut qu’il soit ouvert depuis au moins 18 mois. Autre condition à remplir : acquérir un montant minimum d’intérêts de 75 €, 37 € ou 22,5 € selon l’objet du financement.

Des conditions (plus exhaustives) doivent être respectées pour obtenir un prêt à taux privilégié à l’aide d’un CEL ouvert avant 2018. Elles concernent notamment les CEL ouverts avant et après le 1er mars 2011.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles