Assurance / Mutuelle

Comment résilier un contrat d’assurance-vie ?

Comment résilier un contrat d'assurance-vie

L’assurance-vie est un placement à long terme. Mais, si malgré tous les avantages que présente ce contrat, vous avez la possibilité d’y mettre fin. Alors, comment résilier un contrat d’assurance-vie ? Réponses dans cet article.

Contrat d’assurance vie : comprendre la signification du délai de renonciation

Le délai de renonciation est la période pendant laquelle vous avez la possibilité de résilier votre contrat d’assurance vie. Vous pouvez vous rétracter sous 30 jours après la signature de ce dernier.

Pour acter la résiliation, il faudra envoyer une lettre datée et signée en recommandé avec accusé de réception à votre assureur. Ne vous inquiétez pas, la rétractation est sans frais. Le remboursement des sommes versées, quant à lui, s’effectue dans les 30 jours.

Quel est le lien entre la résiliation et le rachat total du contrat de l’assurance vie ?

Une fois le délai de renonciation dépassé, il est impossible d’envisager une résiliation du contrat de l’assurance vie. Pour mettre fin définitivement à ce dernier, cependant, le rachat total est la solution. Cela consiste tout simplement à retirer l’intégralité du capital et des intérêts générés dans votre compte. Et vous pouvez le faire à tout moment et pour n’importe quel motif.

Que vous souhaitiez vous constituer de revenus supplémentaires, que vous ayez besoin de liquidités pour le lancement de votre projet, etc. En revanche, pour un rachat partiel, le souscripteur récupère uniquement une partie des fonds cumulés dans le contrat.

➡️ À lire aussi :   Mutuelle dentaire, comment choisir ?

 

Comment faire une demande de rachat total ?

La demande de rachat permet d’aviser votre assureur concernant votre volonté de mettre fin à votre contrat. Une fois formulée, il suffit de la lui faire parvenir par courrier avec accusé de réception. Attention toutefois à bien mentionner le numéro de contrat. Précisez également que vous souhaitez aussi demander le rachat dès réception. À partir de là, l’assureur a deux mois pour vous donner les fonds. Au-delà de ce délai, les sommes non versées génèreront un intérêt avec un taux légal de 50%. Si les deux nouveaux mois s’écoulent, le taux sera doublé.

Avant de déposer votre demande de rachat, dans le cas d’un contrat d’assurance vie de moins de 8 ans, sachez que les gains seront soumis à un prélèvement forfaitaire unique à hauteur de 30%. Si votre contrat existe depuis plus de 8 ans, les plus-values bénéficient d’un abattement fiscal de 4 600 euros pour une personne seule et de 9 200 euros pour un couple à imposition commune.

À noter que l’assureur peut refuser une demande de rachat uniquement si le souscripteur est mineur, sous tutelle ou sous curatelle. Veillez également à vous renseigner sur votre contrat. Vérifiez si celui-ci comporte une pénalité ou non. Si c’est le cas, les montants seront déduits du capital acquis.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.