Comment relancer le rendement de son contrat d'assurance-vie

Comment relancer le rendement de son contrat d’assurance-vie ?

Relancer le rendement de son contrat d’assurance-vie revient à doper sa rémunération. Mais, comment s’y prendre ? Y a-t-il des solutions à privilégier pour atteindre 5 % de rendement annuel ? Voici quelques pistes !

Loger des parts de SCPI au sein de son contrat d’assurance-vie

La plupart des épargnants français souhaitent tous doper le rendement de leurs contrats d’assurance-vie. Logiquement, il est impossible d’atteindre 5 % de taux de rémunération avec les fonds en euros. Ils sont garantis, certes, mais n’offrent pas assez de performances. Heureusement, la pierre-papier peut changer la donne. Performantes et accessibles, les Sociétés Civiles de Placement Immobilier sont éligibles en unités de compte (UC).

Vous pouvez en effet loger des parts de SCPI au sein de votre contrat d’assurance-vie. Il s’agit de fonds non cotés dont la performance oscille entre 4 % et 6 %. Néanmoins, vos revenus de SCPI ne sont pas capitalisés immédiatement. Ils sont versés sur votre contrat. A son terme, vous récupérez l’intégralité de vos gains (capital + intérêts + dividendes de SCPI).

 

Miser sur la gestion déléguée

Il s’agit d’une solution proposée par un bon nombre d’assureurs français. Dans certains réseaux bancaires, 80 % des nouvelles souscriptions se font avec la formule de gestion déléguée. Vous bénéficiez ainsi de l’expertise d’un professionnel de l’assurance-vie. Il s’occupe de l’allocation de votre portefeuille selon vos besoins et le niveau de risque que vous acceptez à prendre.

➡️ À lire aussi :   Qu’est-ce que les Fintechs ?

Les prévisions de rendement 2022 de l’assurance vie traditionnelle investie en fonds euros montrent une hausse de 1,07 %, contre 1,03 % en 2021. Il y a une légère hausse, mais cela reste insuffisant pour faire face à l’inflation actuelle : 6,2 % en octobre 2022.

Prenons par exemple une personne disposant de 50 000 € sur son contrat d’assurance-vie investie à 100 % en fonds en euros. Elle risque de perdre 2 000 € en fin d’année si elle ne change pas de stratégie.

Heureusement, l’inflation devrait baisser de 3 % à l’horizon 2024, selon les prévisions de La Banque de France. Les experts s’accordent à dire que cela correspond à 2 % de point de gain d’achat.

Essayer le DIY ou “Do It Yourself”

Ici, vous faites votre propre allocation d’actifs. Pour atteindre le Graal, 5 % de rendement annuel, vous pouvez opter pour la stratégie 60/40 : 60 % de fonds en euros et 50 % de fonds investis en actions/actions internationales. Mais, rien ne vous empêche d’équilibrer votre allocation d’actifs en investissant dans 50 % de fonds garantis et 50 % d’actions plus risquées, mais plus performantes.

Notons que les actions sont en hausse ces derniers mois, surtout en Europe. A titre indicatif, le CAC 40 (à Paris) a progressé de 0,5 % à 6 627,39 points vers 08h55 GMT. De son côté, le FTSE (à Londres) gagne 0,43 %, contre 0,45 % pour le Dax (à Francfort). Cette tendance haussière se constate également sur l’indice EuroStoxx 50 : + 0,41 %. Idem pour FTSEurofirst 300 et le Stoxx 600 enregistrant respectivement 0,3 % et 0,39 % de hausse.

➡️ À lire aussi :   Déclaration d'assurance-vie oubliée : rôle et implications pour le notaire
À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles