Retraite

Comment obtenir une retraite à taux plein — Voici toutes les conditions

Comment obtenir une retraite à taux plein
Julien
Proposé par Julien Delarche

Partir à la retraite est un moment de chamboulement dans la vie d’une personne active, ayant bénéficié de revenus pleins pendant ses années de service. En effet, une chute de revenus sera enregistrée si uniquement la pension est prise en compte. Cette dernière représente un pourcentage seulement du salaire moyen annuel considéré comme base. Le taux peut donc varier selon plusieurs facteurs. Il est plein lorsqu’il atteint 50 % sur une base des 25 meilleures années de cotisation, au régime normal. Tout le monde ne peut malheureusement pas profiter d’un tel niveau de retraite. Il faudra remplir quelques conditions d’éligibilité incontournables.

Les principales spécificités d’une retraite à taux plein

Comme son nom l’indique, la retraite à taux plein est donc le montant maximum que peut recevoir un citoyen une fois qu’il cesse son activité professionnelle. Ainsi, aucune décote ni minoration n’a été amputée à cette base maximale. Il est fixé à 50 % du SAM ou salaire annuel moyen brut, sur les 25 meilleures années, dans le cas d’un régime normal. Cela est donc valable pour les employés du privé, des indépendants ou travailleurs agricoles.

Par ailleurs, il existe quelques différences au niveau du calcul de ce taux plein pour les fonctionnaires du public. En effet, au lieu du SMA, c’est le dernier traitement indiciaire brut qu’il possède, au minimum 6 mois avant son départ qui est pris comme base. Le pourcentage est ici de 75 % au lieu de 50 %.

Les conditions d’obtention du plein pot sont assez similaires, peu importe le statut (employé du privé ou de la fonction publique).

Pour bien préparer votre retraite, voici le PER (Plan Epargne Retraite), un produit incontournable de l’épargne qui rivalise avec l’assurance-vie! Si vous souhaitez épargner de façon « malin », nous vous recommandons de vous rapprocher d’un conseiller expert.

Les conditions selon l’âge de départ à la retraite

En général, la principale règle pour accéder à la retraite à taux plein est d’atteindre l’âge de 67 ans au moment de la cessation d’activité. Cependant, il faudra, dans ce cas, avoir correctement complété le quota requis de cotisation qui s’exprime en nombre de trimestres d’assurance retraite pour éviter les réductions ou décote.

➡️ À lire aussi :   Souscrire à un PER : entre promesses de retraite et réalité des frais excessifs

Les conditions selon l’âge de départ à la retraite

Il existe néanmoins une possibilité d’être rémunéré au pourcentage maximum même pour un départ à 65 ans, sans prendre en compte le nombre de trimestres réalisés. Pour cela, il est nécessaire d’être dans l’une des situations d’éligibilité suivante :

  • Avoir assisté une personne handicapée dans sa vie quotidienne pendant au moins 30 mois consécutifs ;
  • Avoir assisté son enfant bénéficiaire des aides humaines de la prestation de compensation du handicap (PCH) pendant au moins 30 mois ;
  • Avoir été exposé à l’amiante et touché l’allocation prévue à cet effet ;
  • Bénéficier du trimestre de majoration prévu pour les parents d’enfants handicapés.

En outre, pour un départ à la retraite à 62 ans, le taux plein s’obtient si le senior :

  • Reçoit une pension d’invalidité ;
  • Être handicapé ou à 50 % d’incapacité de travail (constaté par un médecin) ;
  • Être mère de 3 enfants minimum, ouvrière, et avoir complété au moins 120 trimestres d’assurance retraite.

Nombre de trimestres d’assurance à compléter pour obtenir le taux plein

Selon l’année de naissance du retraité, il peut bénéficier d’une pension à taux plein, à condition d’avoir rempli les quotas suivants :

  • 166 trimestres pour les personnes nées en 1955, 1956, 1957 ;
  • 167 trimestres pour les personnes nées en 1958, 1959, 1960 ;
  • 168 trimestres pour les personnes nées en 1961, 1962, 1963 ;
  • 169 trimestres pour les personnes nées en 1964, 1965, 1966 ;
  • 170 trimestres pour les personnes nées en 1967, 1968, 1969 ;
  • 171 trimestres pour les personnes nées en 1970, 1971, 1972 ;
  • 172 trimestres pour les personnes nées en 1973 et au-delà.
  • L’administration offre l’opportunité aux bénéficiaires de consulter directement leur situation sur le site « Info retraite », dédié à cet effet.
➡️ À lire aussi :   Retraite: révision des seuils de revenus pour le calcul des prélèvements sociaux et notamment la CSG

A propos de l'auteur

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.