Qu'est-ce que le prêt sur gage et quel est son fonctionnement

Comment fonctionne le prêt sur gage ? Pouvez-vous en bénéficier ?

Le contexte actuellement assez difficile stimule au niveau de plusieurs foyers le besoin d’avoir de la liquidité tout de suite. Cependant, beaucoup font face à un manque de trésorerie, les obligeant à se tourner vers des crédits. Outre les banques, il existe aussi des structures dédiées qui proposent une autre forme d’emprunt ayant plusieurs avantages, le prêt sur gage. Une solution qui a pu sortir de nombreux bénéficiaires de situations difficiles. Voici alors tout ce qu’il y a à savoir à ce sujet.

Étapes pour y accéder

Contrairement aux États-Unis où les prêteurs sur gages courent les rues, seul le Crédit Municipal est habilité à opérer dans ce secteur en France. C’est ainsi l’organisme à approcher en cas de besoin urgent de liquidité. Au total, au moins 49 agences sont aujourd’hui ouvertes à travers le territoire de l’Hexagone (surtout au niveau de grandes villes).

Afin de trouver l’enseigne la plus proche de chez soi, il suffit de consulter le site dédié à cet effet. Il suffit ensuite de s’y présenter avec les documents nécessaires (pièce d’identité, justificatif de logement, etc.) et les objets à échanger. Un expert les examinera et fera une estimation de valeur. Un contrat de 6 à 1 an est alors rédigé et la somme est donnée au souscripteur. Seuls les montants de moins de 3000 € peuvent être réglés en espèces.

➡️ À lire aussi :   Peut-on obtenir un crédit immobilier à n'importe quel âge ?

Quels dépôts faut-il faire ?

Il faut savoir que le prêt tourne souvent autour de 50 à 70 % de la valeur sur le marché public des enchères des objets déposés. Il est donc nécessaire de bien choisir au préalable les articles à présenter auprès du prêteur sur gages. Les bijoux restent évidemment la solution toute trouvée, le plus souvent acceptée et permettant d’avoir de bons retours de liquidité. Les métaux comme l’or et l’argent sont extrêmement recherchés.

Sinon, d’autres effets personnels comme une montre ou encore les œuvres d’art (tableaux, sculptures, etc.) peuvent rapporter beaucoup. Dans certains cas, il est même possible d’obtenir de l’argent grâce à des vins de grand cru, des appareils high-techs ou des vélos par exemple.

La récupération des objets

Les objets servent ainsi de garanties. Il est alors quand même nécessaire de payer un taux d’intérêt qui tourne autour de 2 à 7,8 % en fonction du montant obtenu. À cela peuvent s’ajouter des frais de garde. Évidemment, afin de récupérer ses avoirs, la dette doit être remboursée intégralement. En cas de défaut de paiement, les biens déposés seront vendus aux enchères.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles